20/08/16

La veste d'Agnès

 C’est le retour des vacances… Après une petite pause estivale, je reviens sur le blog non pas pour vous montrer une couture personnelle, mais une réalisation d’Agnès. Agnès est une amie de Marie-Gabrielle, qui s’est remise à coudre assez récemment après avoir appris enfant auprès de sa grand-mère. Pourtant quand je vois ce qu’elle est capable de faire j’ai du mal à le croire !

Je vais d’abord laisser Agnès présenter son modèle :

‘’J'ai trouvé ce wax au marché d'Antony et j'ai rapidement fait le lien avec la veste Blanche de la Maison Victor (juillet août 2015). C'était ma première veste avec col tailleur et malgré le nombre de pièces tout s'est bien passé. J'ai volontairement "zappé" les poches passepoilées, cela va tout de suite beaucoup plus vite... Avec ce tissu pas question de se prendre la tête avec les raccords et puis vu la largeur du coupon de wax il n'y avait pas trop de rab ...
En ce moment je suis dans une période bleue et malgré le motif un peu fort, la veste est quasiment passe-partout avec un jean !
J'ai coupé la taille 36, optimiste que je suis. Je porte toujours ce genre de veste ouverte et j'aime bien avoir une coupe un peu ajustée ce qui est parfaitement respecté ici je trouve. La veste Blanche était pour moi le patron correspondant le plus à la coupe que j'aime, mais je dois avouer que le choix du tissu du magazine n'est pas très moderne....
Pas de modifications donc si ce n'est que j'ai finalement rajouté des poches plaquées. Un gros bouton bleu marine, une doublure en coton très fin et le tour était joué. La doublure tombe très bien mais il faut prendre soin de la fixer par l'intérieur à certains endroits, cela donne beaucoup plus de tenue (col, emmanchures...). Par contre le rentré de wax prévu au bas de la veste est un peu trop généreux, me semble-t-il. Maintenant que le patron est découpé, à moi les petites vestes qui habillent immédiatement même avec un jean et un top tout simple !"

Veste Blanche, la Maison Victor, numéro de juillet-août 2015

Wax et doublure Alain et Chantal au marché d'Antony le mardi. Bouton Bernard, mercier au marché d'Antony

Agnès est opticienne. Après une expérience de 10 ans comme responsable de boutique, elle a décidé d’ouvrir son propre magasin indépendant il y a quelques mois. Cet espace, aménagé avec beaucoup de goût, est à son image : coloré, gai, agréable, si bien qu’il a été un cadre parfait pour les photos. (J’aurais dû le montrer plus et notamment une superbe verrière). Le petit top blanc qu’elle porte est aussi cousu main.

agn2

 

agn3

 

agn8

 

agn11

 

agn5

 

agn9

 

agn7

 

agn10

 

agn4

 

agn6

 

agn1

Agnès est passionnée par son métier, cela se sent dès qu’on discute avec elle de ses expériences parfois très touchantes auprès de très jeunes enfants ou de personnes âgées, ou de son désir de dénicher de belles montures originales ou plus classiques, rétro, voire innovantes dans les matériaux utilisés. Voilà ce qu’elle en dit : « Je choisis mes montures auprès de créateurs de lunettes, indépendants comme moi. Parfois des maisons familiales du Jura ou des designers danois. Je n'hésite pas à aller visiter mes fournisseurs ce qui m'a emmenée jusqu'à Copenhague l'an dernier. » En effet, il faut savoir que le Jura est le berceau de la lunetterie française. 

Maintenant, je n’espère qu’une seule chose : que ce message la motive pour créer un blog ou un compte IG afin de nous faire profiter de ses réalisations et de ses expériences de couture !

L’Atelier aux Lunettes, 5  rue Jean Moulin à Antony (Tout près du marché. Tiens, tiens… C’est pratique pour les tissus !) 

Instagram L'atelier aux lunettes

Site  L'atelier aux lunettes  

Posté par marielle et cie à 13:32 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


11/05/16

Julia exotique

Dès la sortie de la nouvelle collection République du Chiffon mi-avril, j’ai passé commande pour la veste Julia. J’ai utilisé un jacquard de mon stock (Sacrés Coupons) acheté je crois sur un coup de tête, car une fois à la maison, je réalisais que le tissu manquait un peu de subtilité…  

La réalisation de la veste  s’est très bien passée jusqu’à l’étape de l’assemblage des empiècements et des enformes bas de veste. D’une part, il y avait une petite différence de hauteur des pièces devant et dos, mais surtout au moment de l’assemblage à la veste, les empiècements devant et enformes devant étaient trop courts. Comme il me restait très peu de tissu contrastant pour retailler de nouvelles pièces, j’avoue que j’étais bien embarrassée. J’y suis parvenue tant bien que mal et sans respecter le droit fil dans mes chutes. Voici mes modifications pour une veste en taille 36 :

- diminuer la hauteur des empiècements bas devant et des enformes bas devant afin qu’elle soit identique à celle des pièces dos correspondantes (0,5 cm à peu près)

- augmenter de 3 cm la longueur des empiècements bas devant et des enformes bas devant

Je n’ai peut-être pas compris le montage. Aussi si vous  avez réalisé cette version de la veste et que vous passez par ici, j’aimerais bien avoir un retour pour comprendre mon erreur. Comme le motif est très présent, j'ai évité les poches. Malgré mes doutes sur le tissu, j'aime bien ma Julia finalement ... à condition de l'associer à une tenue sobre.

ju4 - Copie

 

ju5 - Copie

 

ju7 - Copie

 

ju13 - Copie

 

ju2 - Copie

 

ju1 - Copie

 

ju12 - Copie

 

ju9 - Copie

 

ju6 - Copie

 

ju11 - Copie

 

ju8 - Copie

Posté par marielle et cie à 17:47 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22/11/15

Montmartre belle et triste à la fois

Un véritable attrait pour le nouveau patron Montmartre de Aime comme Marie, et il se trouve que j’avais un réel besoin de veste. Aussi je me suis empressée de la coudre, mais j’avoue que je n’ai pas eu le coeur à publier ce message la semaine dernière.

Pour moi ce type de couture est une première, vu que les vestes ou manteaux  déjà présentés sur le blog avaient été cousus par Marie-Gabrielle. J’ai réalisé Montmartre en taille S qui est parfaite au niveau de la carrure, mais, attention, les manches manquent légèrement d’ampleur au niveau du coude si je dois porter un pull épais dessous. La seule modification est l’ajout de parementure au bas des manches afin d’éviter que le tissu de doublure ne ressorte.

Pour l’achat du lainage, inutile d’aller chercher loin : Gérard propose un choix intéressant et de belle qualité (Isabel Marant en l’occurrence) sur le marché d’Antony (jeudi matin et dimanche matin). De surcroît, mon envie de bordeaux est comblée (la couleur bordeaux, j’entends bien), et je trouve ce tissu très lumineux pour l’hiver malgré la présence tout aussi dominante de noir. Je crois que Montmartre est la veste que j'attendais : avec du style mais sans  difficulté particulière pour la réalisation.

MM8 - Copie

MM13 - Copie

MM1 - Copie

MM7 - Copie

MM2 - Copie

MM3 - Copie

MM12 - Copie

MM6 - Copie

MM5 - Copie

MM10 - Copie

MM9 - Copie

Posté par marielle et cie à 20:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

11/10/13

Quatre filles et deux vestes...

Ce n'est pas le titre de la prochaine comédie à succès, mais on peut résumer ainsi la collaboration à différents niveaux à la réalisation, cet été, de deux vestes pour l'automne. L'histoire commence encore par un modèle auquel je n'avais pas trop prêté attention, toujours dans le même livre de couture japonaise.veste

Melle Annexe 1 a réalisé toute seule une première version (chinée verte et beige), en remplaçant les manches évasées trois-quarts par des manches longues, et en fermant devant par une attache brandebourg. Melle Annexe 2 a alors vivement manifesté l'envie d'avoir la même... et d'apprendre à coudre ! Malgré le regard un peu effaré de Mr Annexe, j'ai sauté sur l'occasion et nous avons réalisé une veste identique (dans des tons gris-brun), entièrement doublée, au lieu des parementures du modèle. Nous en sommes donc à trois participantes. Melle Annexe 3 a bien voulu donner un coup de main pour les photos portées. Et de quatre ! L'union fait la force, même s'il y a des discordes parfois (souvent)...

Copie - veste1

Copie - veste6

Copie - veste8

Copie - veste9

Copie - veste11

Copie - veste16

Copie - veste12

 

Tissu de la veste chinée verte et blanche trouvé dans un vide-grenier.

Tissu marron : Sacrés coupons

Fausse fourrure pour le col : marché Saint Pierre

Posté par marielle et cie à 14:27 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : ,