14/01/17

Romantique Marjolaine

Je suis une véritable girouette ! Je m’apprêtais à coudre la robe Alysse. Puis en faisant mes courses au marché, j’ai déniché chez Gérard une très belle viscose fluide et nerveuse, qu’on pourrait presque prendre pour de la soie ! Et là, dans ce tissu idéal, j’ai aussitôt imaginé Marjolaine et sa double collerette taillée dans le biais. Il faut dire que la très jolie version de Julie (Jolies Bobines) était encore présente dans mon esprit.

En rentrant j’ai rangé mon patron d’Alysse (je le ressortirai plus tard) et j’ai appelé Marie-Gabrielle afin qu’elle me prête son patron de Marjolaine. Une urgence lui ai-je dit ! Cela m’arrive assez souvent en fait d’avoir des priorités imprévisibles en couture alors que je suis de nature plutôt stable.

Marjolaine est un plaisir à coudre et taille parfaitement (un 36 pour du 36). J’ai juste allongé le buste de 2 cm (les lignes d’allongement sont indiquées sur la planche), mais pas la jupe dont la longueur me paraissait à juste titre suffisante. J'ai placé les élastiques du poignet plus bas que l'emplacement prévu. Et j'ai supprimé les poches que de toute façon je n'aurais pas utilisées.

 Modèle : robe Marjolaine Slow Sunday Paris

Tissu de la marque Anne Fontaine, marché d’Antony, le jeudi et le dimanche matin

M1

 

M2

 

M3

 

M5

 

M6

 

M7

 

M8

 

M4

 

M9

 

M10

 

M11

 

M12

 

Posté par marielle et cie à 15:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,


04/12/16

Chez qui ?... Ah, oui ... chez Machine !

Encore une robe me direz-vous… Oui, mais j’aime beaucoup coudre des robes et encore plus les porter ! Cette fois, c’est la robe Clarisse de la toute jeune marque Chez Machine qui est passée sous mon pied-de-biche. Un gros coup de cœur à nouveau pour ce modèle lorsque les fondatrices de chez Machine ont dévoilé leur projet !

Le patron propose plusieurs variantes qui en font une robe toute saison : j’ai choisi la plus adaptée à l’automne/hiver avec encolure arrondie et manches longues. A ce propos, le patron propose des manches courtes avec une découpe superbe que je réserve pour le printemps ! Les explications sont claires et les planches très détaillées, les pièces étant dessinées avec ou sans marge de couture. Par contre, j’ai mal choisi la taille mais cela est entièrement de ma faute. Avec l’expérience, j’ai peut-être un peu trop d’assurance et si j’avais mieux lu le livret, j’aurais vu qu’en cas de doute il est conseillé de choisir la taille la plus grande pour ce modèle, ce que je confirme. J’ai taillé un 36 selon mon habitude et je trouve la carrure un peu juste. Pour la prochaine version, je découperai un 38 pour le haut.

J’ai utilisé un superbe tissu tissé (à la Malhia Kent) acheté l’an passé au salon CSF chez Fleur de tissu, et j’ai souligné la découpe arrondie de la jupe (un détail que j’aime vraiment beaucoup, avec les jolis plis creux) d'un passepoil façon toile de jean. Le tissu s’est avéré assez difficile à photographier...

clarisse-13

 

clarisse-8

 

clarisse-7

 

clarisse-14

 

clarisse-2

 

clarisse-6

 

clarisse-9

 

clarisse-3

 

clarisse-10

 

clarisse-1

 

clarisse-5

 

clarisse-11

 

 

clarisse-4

 

clarisse-12 

 

clarisse-15

 

Posté par marielle et cie à 18:43 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22/11/16

ça swingue en Twiggy..

Décidément, nos créatrices ont fait preuve de génie dans leur collection automne / hiver, et personnellement les coups de cœur sont nombreux ! Cette fois, c'est pour la robe Twiggy de Kit by Klo tellement mignonne et pétillante que je l’ai remarquée dès sa sortie ! J’ai utilisé un tissu de ma réserve acheté il y a un an ou deux à Montmartre au cours d’un déstockage chez  Moline. Non, les photos ne sont pas floues mais le motif écossais l’est ! Je n’allais quand même pas utiliser un tissu trop sage pour une robe avec un nom pareil. D’ailleurs, pour tout vous avouer, j’ai un peu peur que Twiggy ait un côté trop juvénile pour mon âge… Bon, il faut dire que j'ai choisi des boutons pailletés argentés pour le dos...

J'ai taillé un S pour mon 36 et le modèle tombe très bien. Comme modification, j’ai simplement réduit de 1 cm la largeur des petits volants aux manches. L’ordre d’assemblage des pièces indiqué dans le livret m’a un peu surprise, aussi j’ai préféré faire à ma façon, qui me paraît plus simple pour de jolies finitions. Avant de vous montrer les photos, je voudrais simplement dire que les rencontres et les échanges au cours du salon CSF vendredi soir m'ont vraiment fait un grand plaisir. Je fais ici un petit clin d'oeil à toutes les personnes croisées ! 

twi-2

 

twi-4

 

twi-14

 

twi-1

 

twi-7

 

twi-9

 

twi-13

 

twi-5

 

twi-8

 

twi-10

 

twi-15

 

twi-6

 

twi-11 

 

Posté par marielle et cie à 10:14 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

03/11/16

Ondine

Ondine m’a accompagnée pendant les vacances. Et le temps passé à ses côtés a été bien agréable, aussi doux que la sonorité de ce prénom. J’ai utilisé un tissu de ma réserve que je savais un poil trop épais, mais cette couleur brique me tentait depuis trop longtemps : j’ai accepté le risque ! Je l’ai agrémenté d’un passepoil et de boutons argentés. Et j’ai découvert que cette association brique et argenté fonctionne vraiment très bien !

Pour le montage de la robe, je n’ai eu aucun problème. Toutes les parementures sont réalisées dans un coton coordonné très fin pour éviter les épaisseurs dues à mon tissu. Seules modifications :

  • j’ai taillé la doublure du plastron d’une seule pièce contrairement au patron
  • j’ai remplacé le zip prévu dans le dos par une ouverture de 11cm fermée par un bouton et une bride. J’arrive à enfiler la robe ainsi, sans grande aisance mais sans difficulté non plus
  • j'ai supprimé les mancherons pas vraiment envisageables avec ce  tissu
  • les boutons sont directement cousus sans les boutonnières

J’ai oublié de rallonger la jupe comme je le fais habituellement, mais en fait cela n’aurait pas été nécessaire. La longueur prévue est suffisante.

Allez, j'ai hâte de vous montrer Ondine (République du Chiffon). Place aux photos !

ONDINE1

 

ONDINE2

 

ONDINE3

 

ONDINE4

 

ONDINE5

 

ONDINE6

 

ONDINE7

 

ONDINE8

 

ONDINE9

 

ONDINE10

 

ONDINE11  

Posté par marielle et cie à 20:07 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,

08/10/16

Captivante peut-être ... fuyante sûrement !

Première réalisation d’un modèle de la marque MLM patrons avec la robe « La captivante » initiée par l’achat à Montmartre d’un coupon de viscose tachetée aux belles couleurs automnales. Je souhaitais me coudre une robe à porter ceinturée, ayant une coupe assez droite mais un peu cintrée cependant. Après quelques recherches sur le net, je commandais le patron de La captivante car il répondait au mieux à ces critères. Plusieurs versions sont proposées : blouse, robe, avec ou sans patte de boutonnage, avec ou sans empiècements dos/épaules. J’ai choisi la totale avec patte de boutonnage et empiècements bordés de passepoil.

Le modèle n’est pas difficile à réaliser d’autant plus que les explications sont claires et complètes, mais le choix d’un tissu fuyant et qui se déforme facilement a franchement compliqué l’affaire. Finalement, je crois que JE DETESTE LA VISCOSE !!! Et les épingles la détestent aussi, car à peine plantées, elles se font la malle…

Pour ce qui est du patron, j’ai bien suivi le tableau de mensuration et j’ai taillé un S. Mais la robe est bien trop grande en largeur, ainsi qu’au niveau des emmanchures et des manches. Un XS aurait largement suffi et cela m’a déçue. Il m’est impossible de la porter non ceinturée. Bon ce n’est pas très grave puisque c’était mon intention… Avec la fluidité du tissu, l’ampleur passe, mais avec un autre tissu, le résultat aurait pu être pire. Comme je trouvais que les poches ajoutaient encore de l’ampleur et se devinaient trop facilement sous le tissu en plus d’être trop basses, j’ai décidé de les découdre une fois la robe terminée.

Cette expérience avec la viscose m’a rendue d’humeur maussade… Il est vraiment difficile de couper et de coudre de façon précise un tissu aussi fuyant. Est-ce que je suis la seule à connaître ces déboires? J’aurais peut-être dû utiliser de l’amidon en bombe comme on peut le lire ici ou là. En tout cas, je suis preneuse de tout conseil !

mlm10

 

mlm2

 

mlm3

 

mlm4

 

mlm5

 

mlm6 

 

mlm7

 

mlm8

 

mlm9

 

mlm11

 

mlm12 

Posté par marielle et cie à 16:59 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


23/05/16

Forget me not

Une jolie découverte que la robe Forget-me-not de la toute jeune marque de patrons Slow Sunday. Cette robe a attiré mon attention car je recherchais depuis longtemps un modèle avec une jupe froncée qui dessine un arrondi autour de la taille. J’ai une robe Sessùn que j’aime beaucoup avec cette particularité, et j’espérais la retrouver un jour dans un modèle.

Le patron propose deux déclinaisons : une version courte et une version longue avec des manches différentes. J’ai réalisé la version courte. Les explications du livret sont claires et précises, avec nombreux repères sur la planche. Le niveau annoncé est intermédiaire à avancé, je pense que cela est dû aux manches tulipes qui demandent un peu de précision car la robe en elle-même est assez facile à coudre. J’ai un peu compliqué l’affaire avec le choix d'un tissu à raccord - une version marine et argentée de A nana’s fabric –  et avec l’ajout d’un passepoil argenté qui souligne les découpes de la robe, qui sans cela, se seraient perdues dans les motifs.

J’ai l’impression depuis plusieurs mois de suivre un entraînement intensif de raccords

- avec des rayures (Magellan),

- des ananas dans le cas présent

- des rayures ET des ananas pour la veste Julia de mon post précédent (il est vrai que je n’avais même pas évoqué dans mon message cette difficulté supplémentaire dont je m’étais - en toute modestie - plutôt bien sortie !)

Je vais éviter de fanfaronner cette fois avec les raccords de la robe Forget-me-not... J’ai coupé mes pièces en prévoyant un raccord pour des rentrés de couture de 1 cm, or le passepoil ne faisait que 0,75 cm de large en réalité d’où les décalages sur le devant. Mais bon, un peu d’indulgence ... avec le passepoil ce n’est pas trop choquant.

J’ai taillé la robe en 36 et c’est parfait. D’après le tableau, je me situe entre le 34 (hanche) et le 36 (poitrine), mais j’ai privilégié l’indication du tour de poitrine. En revanche, je trouve que la robe est assez courte. Elle est prévue pour une taille de 1,65m avec un ourlet de 3cm. J’ai fort heureusement allongé les jupes de 5 cm (je le fais systématiquement) mais cela n’a pas été suffisant : j’ai dû faire un ourlet au biais afin de récupérer en plus les 3cm pour une longueur finale de la robe satisfaisante et qui m'épargne le ridicule !

Pour conclure, je suis vraiment agréablement surprise par la très jolie coupe de cette robe. J’ai une autre version en tête, mais avec des manches toutes simples. Je vais donc chercher un tuto pour dessiner des têtes de manche. Si vous avez un tuyau, je suis preneuse.

fo1 - Copie

 

fo3 - Copie

 

fo18 - Copie

 

fo4 - Copie

 

fo9 - Copie

 

fo5 - Copie

 

fo10 - Copie

 

fo14 - Copie

 

fo12 - Copie

 

fo13 - Copie

Posté par marielle et cie à 15:44 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25/04/16

Quand Madeleine sert de cobaye...

Il s’est passé un quasi évènement à l’Annexe … Je viens de passer directement de la préhistoire à l’époque contemporaine avec l’achat d’une nouvelle machine à coudre. J’aimais beaucoup ma vieille Elna achetée il y a vingt-six ans,  mais les pannes récurrentes et coûteuses au final, m’ont ramenée à la raison, il fallait songer à lui trouver une remplaçante. C’est avec un petit serrement de cœur que j’ai abandonné ma vieille machine : avec trois petites filles à la maison, un nombre incalculable de robes,  bloomers, chemisiers, pantalons, pyjamas sont passés sous son pied de biche.  

Un des derniers samedi a été consacré au choix et à l’achat de ma nouvelle machine. La sagesse a parlé par la bouche de Mr Annexe : « il te faut une machine qui fasse trente ans de plus… ». Puis nous nous sommes regardés en réalisant subitement l’âge que nous aurons dans trente ans ( 81 en fait ... la couture et les photos ne seront plus vraiment d’actualité, je pense) et  nous avons éclaté de rire !

Je n’avais pas trop suivi l’évolution des modèles, ma nouvelle machine me laisse perplexe ! J’adore le bandeau de led qui s’allume avec un petit ronflement quand j’appuie sur le bouton marche arrêt. Il me fait penser à une calandre de voiture sur laquelle on aurait pratiqué du tuning … Ce n’est pas du meilleur goût mais ça en jette ! Quand je pense à la petite ampoule qui pendait misérablement sur mon ancienne machine, le support s’était cassé… Je n’ai pas à sortir le fil de la canette et je peux coudre sans jamais le voir, car bien entendu les fils sont automatiquement noués et coupés à la fin d’une couture. Les boutonnières se font en une seule étape, contre trois sur mon ancienne. Et tout se fait en douceur et dans le silence, à côté du vacarme et des vibrations de ma précédente machine… à tel point que régulièrement je vérifie qu’elle est bien en train de coudre.

Pour la prendre en main et apprendre à l’utiliser, j’ai cousu une deuxième robe Madeleine de République du chiffon en denim léger, fluide et au toucher très doux (Sacrés coupons). Les modifications sont les mêmes que pour la première. J’ai taillé la robe en 36, mais le buste et la jupe sont un peu allongés car je mesure quelques centimètres de plus que la taille prévue. J’ai aussi réduit l’ampleur de la jupe dos.

Et pour terminer ce message moins concis que mes posts habituels, je voudrais citer mes deux blogs préférés du moment. Vous les connaissez certainement déjà. Je vous rassure, je n’ai aucunement l’intention d’inaugurer une rubrique ‘’ Mes coups de cœur ‘’, mais j’attends depuis des mois une occasion pour le faire, et elle ne se présente jamais !

Vous voulez voir de la couture inédite, réfléchie et soignée, des tissus insolites au charme désuet et introuvables ailleurs, c’est chez Larcins magiques qu’il faut aller.

Vous voulez découvrir un blog empreint d’une fraîcheur et d’une spontanéité devenues rares sur la blogosphère et les réseaux (qu'en reste-t-il finalement de la blogosphère si on écarte les messages à visée publicitaire?), c’est Par Issy qu’il faut aller ! Un récent message présente une brochette incroyable de cabans pour hommes tous faits maison.

Maintenant, place aux photos :

denim1 - Copie

 

denim3 - Copie

 

denim14 - Copie

 

denim6 - Copie

 

denim4 - Copie

 

denim7 - Copie

 

denim12 - Copie

 

denim11 - Copie

 

denim15 - Copie

Posté par marielle et cie à 13:33 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01/12/15

Madeleine et les cocottes ...

 

J’ai toujours eu un petit faible pour la forme cache-cœur si féminine, aussi je n’ai pas résisté à  la robe Madeleine de la dernière collection République du chiffon, vraiment facile et agréable à coudre. J’ai cependant fait quelques modifications. Aucune hésitation pour le choix de la taille : les trois mensurations du  36 coïncident exactement avec les miennes. Mais cette fois,  j’ai bien pensé à allonger le buste compte tenu de mes récents déboires avec les robes marquées à la taille (les modèles sont prévus pour une stature de 1m65 et je mesure quelques cm de plus).  En fait, j’ai bien réparti les centimètres à ajouter entre le buste et la jupe. J’avoue qu’avec le cache-cœur je ne savais pas trop comment m’y prendre pour ajouter 3 cm au buste, mais j’ai pu demander directement conseil à Géraldine au salon csf. En fait aucune difficulté, car le haut étant légèrement froncé dans la ceinture (et donc non ajusté), il suffit de prolonger de 3 cm les lignes du patron. J’ai aussi un peu élargi le bas des manches pour des coutures anglaises afin de pouvoir retrousser les manches et mettre en valeur le tissu double face.

Une toile (je suis définitivement une convertie) m’a permis de tester ces modifications : le haut me convenait mais je trouvais la jupe beaucoup trop froncée pour une petite robe que je voulais toute simple. J’ai beaucoup réduit l’ampleur de la jupe dos sur ma version finale. Le tissu est une sorte de double gaze achetée au salon sur le stand Un chat sur un fil avec des cocottes toutes mignonnes. Recto, les cocottes sont écrues sur fond noir, verso elles sont noires sur fond écru et il aurait été dommage de ne pas les montrer ! Voici quelques photos que j'ai réalisées toute seule, aussi la mise au point sur les détails du tissu est parfois approximative.

a00 - Copie

 

a0 - Copie

 

a1 - Copie

 

a2 - Copie

 

a3 - Copie

 

a4 - Copie

 

a5 - Copie

 

a7 - Copie

 

a8 - Copie

 

a12 - Copie

 

Posté par marielle et cie à 15:20 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05/11/14

Eve

J’ai beaucoup aimé Eve (un des derniers patrons de République du Chiffon) mais elle m’a donné du fil à retordre… Il faut dire que je l’ai bien cherché car je n’ai pas attendu la mise en ligne du pas à pas prévu pour la coudre ! Et j’aurais dû ! Maintenant, je comprends le niveau de couture 4/4 attribué à ce modèle ! La difficulté vient principalement des plis à faire coïncider (les miens ne sont pas parfaits...) et de la parementure apparente à monter sur tout le pourtour de la robe. A cause de cette parementure,  mes finitions intérieures ne sont pas terribles mais je pense les améliorer en recouvrant les coutures avec du biais comme cela est suggéré à la fin du livret d’explications. Je l’ai réalisée en 36 et elle taille parfaitement. Par contre, la longueur est prévue pour une stature de 1m65. Compte tenu de ma taille, j’ai naturellement ajouté 5 cm à la jupe, et au final je trouve la robe un poil trop longue.

eve2 - Copie

eve1 - Copie

eve12 - Copie

eve14 - Copie

eve3 - Copie

eve5 - Copie

eve6 - Copie

eve8 - Copie

eve7 - Copie

eve10 - Copie

eve11 - Copie

eve13 - Copie

Le tissu est un superbe mélange coton laine du marché d'Antony (jeudi et dimanche matin).

 

Posté par marielle et cie à 18:09 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , ,

20/10/14

Méhari bis ...

Parmi les vêtements que je me couds, il y en a que je porte peu contre toute attente, et d’autres très souvent. La robe Méhari (Aime comme Marie) en popeline denim détient, je pense, la palme du vêtement home made le plus porté. J’aime son style, je m’y sens bien que ce soit avec des collants au printemps, ou jambes nues en été. Aussi pour prolonger le plaisir toute l’année, j’ai récidivé avec une version en coton gratté écossais (Sacrés Coupons). Un grand merci à Mr Annexe pour les photos, et comme j'ai eu du mal à faire un choix, il y en a beaucoup !

meh5 - Copie

 

meh9 - Copie

 

meh3 - Copie

 

meh2 - Copie

 

meh1 - Copie

 

meh4 - Copie

 

meh8 - Copie

 

meh10 - Copie

 

meh6 - Copie

 

meh12 - Copie

 

meh11 - Copie

 

meh7 - Copie

 

meh13 - Copie

 

meh14 - Copie

Posté par marielle et cie à 00:14 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,