10/02/18

Régine et les tigres

On reste chez République du Chiffon avec la jolie robe Régine : un patron pdf venu compléter la collection dans le courant de l’hiver. Dès sa sortie, je l’ai immédiatement visualisée dans un tissu de ma réserve commandé chez Printstand : un sergé fluide et doux, facile à coudre et faussement sobre avec ses têtes de tigre dorées ! Je crois que ce site de tissus va désormais s'appeler Atelier 27.

Régine se coud facilement mais il ne faut pas rechigner à faire des fronces : la jupe est froncée, le buste est froncé, les têtes de manche sont froncées !

Personnellement, pour faciliter la couture, au lieu de froncer toute la largeur de la jupe (ou du buste), je procède par étape : je fronce, épingle puis pique un côté dos à la ceinture, puis je fais de même pour le devant, puis pour l’autre côté dos.

Régine taille très bien ( 36 habituel ) mais est prévue pour une stature de 1,65 m. Etant assez grande, j’ai préféré allonger le buste de 2 cm (+ 1 cm de couture) et légèrement la jupe, du moins de ce qu’il m’était possible de faire, mon coupon étant très juste ! Sans projet précis en tête, je n'avais commandé qu'un mètre soixante, mais grâce à la générosité de Prinstand qui a dû ajouter une bonne dizaine de centimètres, j'ai pu y caser ma robe !

Avec sa ceinture en pointe, Régine souligne la taille, et ce tissu noir et doré en fait une robe habillée avec une touche de fantaisie.

reg1

 

_DSC0213-1

 

reg4

 

_DSC0247-2

 

reg3

 

reg5

 

_DSC0249-1

 

_DSC0280-1

 

reg11

  

 

 

 

Posté par marielle et cie à 10:17 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


19/12/17

J'en rêvais, Tiphaine l'a fait !

Aujourd’hui je vous présente ma version de la robe Raphaëlle dessinée par Tiphaine du blog Addictiph pour  la marque de patrons Chez Machine.

Quand j’ai découvert les premières images de Raphaëlle, j’étais en train de modifier un vieux patron japonais pour réaliser une robe que j’avais en tête (et très inspirée d’un modèle de Ba&sh qui a eu beaucoup de succès cet automne). Mais je partais d’un patron assez éloigné de robe chemise avec col et pied de col, autant dire que les modifications me demandaient pas mal de travail et un certain temps dont je ne dispose pas trop.

Puis j’ai découvert la très jolie robe Raphaëlle qui collait beaucoup plus avec la robe idéale que j’avais en tête ! Pour faire court, j’en rêvais et Tiphaine l’a fait ! Un grand merci !

Comme toujours avec Chez Machine, les explications sont limpides et le modèle tombe bien. J’ai coupé un 36, ma taille habituelle. La robe n’est pas difficile à réaliser si ce n’est le col qui demande du soin. A ce propos je n’arrivais pas à faire une surpiqûre nette aussi sous le dessous une fois le col rabattu, alors j’ai préféré le coudre à la main.

J’ai juste un peu modifié les proportions de la robe :

  • ·         J’ai raccourci le buste de 4,5 cm
  • ·         J’ai allongé la jupe de 4,5 cm
  • ·        J’aime les jupes froncées et mon tissu très fluide le permettant, j’ai ajouté environ 14 cm à la largeur des jupes devant et dos

Le tissu est un crêpe de viscose commandé chez Bennytex, il s’agit de ma première commande chez eux.

Allez place aux photos que j’ai enfin réussies à faire, le manque de temps et de lumière n’aidant pas trop !

rapha1

 

rapha2

 

rapha3

 

rapha4

 

rapha5

 

rapha6

 

rapha7

 

rapha8

 

rapha9

 

rapha10

 

rapha11

 

rapha12

Posté par marielle et cie à 15:39 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

18/10/17

Un tour à Belleville

Un petit évènement aujourd’hui sur le blog car il s’agit de mon premier patron Louis Antoinette ! J’ai eu un gros coup de coeur pour la robe Belleville, aussi je l’ai commandée le jour de sa sortie (ou presque …). Aucune modification à faire : la coupe est parfaite, elle taille bien (36 pour mon 36 habituel) et le livret est extrêmement clair. Je trouve cette robe vraiment seyante, et je n’ai pas boudé le plaisir de la porter jambes nues compte tenu des températures actuelles ! J’ai juste réalisé un petit point à la croisure pour assurer un décolleté décent en toutes circonstances.

Pour le tissu, il s'agit d'une viscose de Mondial Tissus dont j’aimais bien l’imprimé aux couleurs de l’automne. Elle est assez fine aussi je l’ai légèrement empesée avec de l’amidon en bombe avant de couper les pièces.

Nous avons vraiment de la chance actuellement avec tous ces créateurs talentueux, qui nous proposent des modèles modernes, aboutis, recherchés, faciles à porter, et tellement agréables à coudre !

bv1

 

bv2

 

bv3

 

bv4

 

bv5

 

bv6

 

bv7

 

bv8

 

bv10

 

bv11

 

bv12

 

bv13

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par marielle et cie à 16:44 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27/09/17

Folksong

Quand j’ai cousu pour la première fois la robe Forget me not de Slow Sunday Paris, je n’avais qu’une idée en tête : réaliser une version automnale dans un esprit folk. Ce patron est tellement seyant ! Puis, ce projet a attendu plus d’un an…

Désormais il a pris forme dans une toile fluide Paul and Joe achetée sur le marché d’Antony, dont la couleur se situe entre le marine et l’aubergine. Le galon provient de la mercerie de Sceaux qui propose un très grand choix de fournitures (elle n’a rien à envier aux merceries du marché Saint Pierre). J’ai coupé la robe en 36 comme la version été, mais j’ai cependant ajouté un centimètre au milieu du dos. La frileuse que je suis porte souvent en hiver un petit caraco sous ses vêtements, aussi cette version nécessite un peu plus d’aisance ! Par chance, deux modèles de manche longue sont proposés en téléchargement libre sur le journal du site. Je n’ai pas eu à les dessiner !

folk1

 

folk2

 

folk3

 

folk4

 

folk5

 

folk6

 

folk7

 

folk8

 

folk9

 

folk10

 

folk16

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par marielle et cie à 16:33 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26/03/17

Renée en noir et or

J’ai enfin trouvé le temps de coudre ma robe Renée (République du Chiffon) ! Et comme nous sommes déjà quasiment en avril, j’en ai fait une version de mi-saison dans un tissu noir à pois dorés commandé sur le site Alice Boulay. Le tissu étant assez chargé, j'ai supprimé l’empiècement arrondi autour de l’encolure et le volant qui l’accompagne. Le devant se compose ainsi de trois pièces au lieu de quatre. En revanche, j’ai gardé le volant autour de la taille, il s’agit en fait du détail que j’aime par-dessus tout dans cette robe ! J’ai préféré des manches trois-quarts plus de saison, cousues avec des coutures anglaises afin de réaliser des revers. J’ai utilisé de très jolis boutons dorés identiques aux pois du tissu, mais hélas le temps de faire les photos je me suis rendue compte qu’ils s’ouvraient très facilement (il vaut mieux que cela arrive à la maison...). Mes boutonnières sont certainement trop grandes et je vais devoir changer les boutons bien à contrecœur  !

 

renee1

 

renee13

 

renee0

 

renee2

 

renee4

 

renee3

 

renee5

 

renee6

 

renee7

 

renee8

 

renee9

 

renee10

 

renee11

 

renee12

 

renee14

 

renee16

 

Enregistrer

Posté par marielle et cie à 17:58 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,


14/01/17

Romantique Marjolaine

Je suis une véritable girouette ! Je m’apprêtais à coudre la robe Alysse. Puis en faisant mes courses au marché, j’ai déniché chez Gérard une très belle viscose fluide et nerveuse, qu’on pourrait presque prendre pour de la soie ! Et là, dans ce tissu idéal, j’ai aussitôt imaginé Marjolaine et sa double collerette taillée dans le biais. Il faut dire que la très jolie version de Julie (Jolies Bobines) était encore présente dans mon esprit.

En rentrant j’ai rangé mon patron d’Alysse (je le ressortirai plus tard) et j’ai appelé Marie-Gabrielle afin qu’elle me prête son patron de Marjolaine. Une urgence lui ai-je dit ! Cela m’arrive assez souvent en fait d’avoir des priorités imprévisibles en couture alors que je suis de nature plutôt stable.

Marjolaine est un plaisir à coudre et taille parfaitement (un 36 pour du 36). J’ai juste allongé le buste de 2 cm (les lignes d’allongement sont indiquées sur la planche), mais pas la jupe dont la longueur me paraissait à juste titre suffisante. J'ai placé les élastiques du poignet plus bas que l'emplacement prévu. Et j'ai supprimé les poches que de toute façon je n'aurais pas utilisées.

 Modèle : robe Marjolaine Slow Sunday Paris

Tissu de la marque Anne Fontaine, marché d’Antony, le jeudi et le dimanche matin

M1

 

M2

 

M3

 

M5

 

M6

 

M7

 

M8

 

M4

 

M9

 

M10

 

M11

 

M12

 

Posté par marielle et cie à 15:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

04/12/16

Chez qui ?... Ah, oui ... chez Machine !

Encore une robe me direz-vous… Oui, mais j’aime beaucoup coudre des robes et encore plus les porter ! Cette fois, c’est la robe Clarisse de la toute jeune marque Chez Machine qui est passée sous mon pied-de-biche. Un gros coup de cœur à nouveau pour ce modèle lorsque les fondatrices de chez Machine ont dévoilé leur projet !

Le patron propose plusieurs variantes qui en font une robe toute saison : j’ai choisi la plus adaptée à l’automne/hiver avec encolure arrondie et manches longues. A ce propos, le patron propose des manches courtes avec une découpe superbe que je réserve pour le printemps ! Les explications sont claires et les planches très détaillées, les pièces étant dessinées avec ou sans marge de couture. Par contre, j’ai mal choisi la taille mais cela est entièrement de ma faute. Avec l’expérience, j’ai peut-être un peu trop d’assurance et si j’avais mieux lu le livret, j’aurais vu qu’en cas de doute il est conseillé de choisir la taille la plus grande pour ce modèle, ce que je confirme. J’ai taillé un 36 selon mon habitude et je trouve la carrure un peu juste. Pour la prochaine version, je découperai un 38 pour le haut.

J’ai utilisé un superbe tissu tissé (à la Malhia Kent) acheté l’an passé au salon CSF chez Fleur de tissu, et j’ai souligné la découpe arrondie de la jupe (un détail que j’aime vraiment beaucoup, avec les jolis plis creux) d'un passepoil façon toile de jean. Le tissu s’est avéré assez difficile à photographier...

clarisse-13

 

clarisse-8

 

clarisse-7

 

clarisse-14

 

clarisse-2

 

clarisse-6

 

clarisse-9

 

clarisse-3

 

clarisse-10

 

clarisse-1

 

clarisse-5

 

clarisse-11

 

 

clarisse-4

 

clarisse-12 

 

clarisse-15

 

Posté par marielle et cie à 18:43 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22/11/16

ça swingue en Twiggy..

Décidément, nos créatrices ont fait preuve de génie dans leur collection automne / hiver, et personnellement les coups de cœur sont nombreux ! Cette fois, c'est pour la robe Twiggy de Kit by Klo tellement mignonne et pétillante que je l’ai remarquée dès sa sortie ! J’ai utilisé un tissu de ma réserve acheté il y a un an ou deux à Montmartre au cours d’un déstockage chez  Moline. Non, les photos ne sont pas floues mais le motif écossais l’est ! Je n’allais quand même pas utiliser un tissu trop sage pour une robe avec un nom pareil. D’ailleurs, pour tout vous avouer, j’ai un peu peur que Twiggy ait un côté trop juvénile pour mon âge… Bon, il faut dire que j'ai choisi des boutons pailletés argentés pour le dos...

J'ai taillé un S pour mon 36 et le modèle tombe très bien. Comme modification, j’ai simplement réduit de 1 cm la largeur des petits volants aux manches. L’ordre d’assemblage des pièces indiqué dans le livret m’a un peu surprise, aussi j’ai préféré faire à ma façon, qui me paraît plus simple pour de jolies finitions. Avant de vous montrer les photos, je voudrais simplement dire que les rencontres et les échanges au cours du salon CSF vendredi soir m'ont vraiment fait un grand plaisir. Je fais ici un petit clin d'oeil à toutes les personnes croisées ! 

twi-2

 

twi-4

 

twi-14

 

twi-1

 

twi-7

 

twi-9

 

twi-13

 

twi-5

 

twi-8

 

twi-10

 

twi-15

 

twi-6

 

twi-11 

 

Posté par marielle et cie à 10:14 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

03/11/16

Ondine

Ondine m’a accompagnée pendant les vacances. Et le temps passé à ses côtés a été bien agréable, aussi doux que la sonorité de ce prénom. J’ai utilisé un tissu de ma réserve que je savais un poil trop épais, mais cette couleur brique me tentait depuis trop longtemps : j’ai accepté le risque ! Je l’ai agrémenté d’un passepoil et de boutons argentés. Et j’ai découvert que cette association brique et argenté fonctionne vraiment très bien !

Pour le montage de la robe, je n’ai eu aucun problème. Toutes les parementures sont réalisées dans un coton coordonné très fin pour éviter les épaisseurs dues à mon tissu. Seules modifications :

  • j’ai taillé la doublure du plastron d’une seule pièce contrairement au patron
  • j’ai remplacé le zip prévu dans le dos par une ouverture de 11cm fermée par un bouton et une bride. J’arrive à enfiler la robe ainsi, sans grande aisance mais sans difficulté non plus
  • j'ai supprimé les mancherons pas vraiment envisageables avec ce  tissu
  • les boutons sont directement cousus sans les boutonnières

J’ai oublié de rallonger la jupe comme je le fais habituellement, mais en fait cela n’aurait pas été nécessaire. La longueur prévue est suffisante.

Allez, j'ai hâte de vous montrer Ondine (République du Chiffon). Place aux photos !

ONDINE1

 

ONDINE2

 

ONDINE3

 

ONDINE4

 

ONDINE5

 

ONDINE6

 

ONDINE7

 

ONDINE8

 

ONDINE9

 

ONDINE10

 

ONDINE11  

Posté par marielle et cie à 20:07 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,

08/10/16

Captivante peut-être ... fuyante sûrement !

Première réalisation d’un modèle de la marque MLM patrons avec la robe « La captivante » initiée par l’achat à Montmartre d’un coupon de viscose tachetée aux belles couleurs automnales. Je souhaitais me coudre une robe à porter ceinturée, ayant une coupe assez droite mais un peu cintrée cependant. Après quelques recherches sur le net, je commandais le patron de La captivante car il répondait au mieux à ces critères. Plusieurs versions sont proposées : blouse, robe, avec ou sans patte de boutonnage, avec ou sans empiècements dos/épaules. J’ai choisi la totale avec patte de boutonnage et empiècements bordés de passepoil.

Le modèle n’est pas difficile à réaliser d’autant plus que les explications sont claires et complètes, mais le choix d’un tissu fuyant et qui se déforme facilement a franchement compliqué l’affaire. Finalement, je crois que JE DETESTE LA VISCOSE !!! Et les épingles la détestent aussi, car à peine plantées, elles se font la malle…

Pour ce qui est du patron, j’ai bien suivi le tableau de mensuration et j’ai taillé un S. Mais la robe est bien trop grande en largeur, ainsi qu’au niveau des emmanchures et des manches. Un XS aurait largement suffi et cela m’a déçue. Il m’est impossible de la porter non ceinturée. Bon ce n’est pas très grave puisque c’était mon intention… Avec la fluidité du tissu, l’ampleur passe, mais avec un autre tissu, le résultat aurait pu être pire. Comme je trouvais que les poches ajoutaient encore de l’ampleur et se devinaient trop facilement sous le tissu en plus d’être trop basses, j’ai décidé de les découdre une fois la robe terminée.

Cette expérience avec la viscose m’a rendue d’humeur maussade… Il est vraiment difficile de couper et de coudre de façon précise un tissu aussi fuyant. Est-ce que je suis la seule à connaître ces déboires? J’aurais peut-être dû utiliser de l’amidon en bombe comme on peut le lire ici ou là. En tout cas, je suis preneuse de tout conseil !

mlm10

 

mlm2

 

mlm3

 

mlm4

 

mlm5

 

mlm6 

 

mlm7

 

mlm8

 

mlm9

 

mlm11

 

mlm12 

Posté par marielle et cie à 16:59 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,