14/07/16

Jackie est dans la lune...

 Enfin un tête à tête avec Jackie ! Jackie est la combinaison de la dernière collection République du Chiffon. Comme je l’ai indiqué dans un message précédent, j’ai préféré réaliser une toile et ma prudence a été récompensée.

Pour aider celles qui souhaitent coudre la combinaison (un blog sert à cela en priorité), je vais être assez précise car les modifications à faire dépendent beaucoup de la morphologie de chacune. Mes mensurations coïncident exactement avec la taille 36 pour la poitrine et la taille, mais pas au niveau des hanches où je suis plus étroite : je mesure entre 87 et 88 cm, au lieu des  90 cm indiqués dans le tableau. Ce détail a, je pense, de l’importance pour la suite.

J’ai réalisé une première toile sans mancheron complètement fidèle au patron en taille 36, si ce n’est l’ajout de 1 cm de hauteur au buste et 2 cm en haut du pantalon ainsi qu’au bas. Etant assez grande, je le fais toujours.

J’ai enfilé cette toile sans difficulté : la ceinture passe au niveau des hanches sans véritable aisance mais sans forcer non plus. Par contre, j’ai trouvé le pantalon très inconfortable au niveau du bassin et pas du tout seyant non plus. Il avait tendance à écraser les fesses comme s’il manquait du tissu (alors que mon tour de hanche est inférieur à celui du tableau).

J’ai bien envisagé de réaliser le bas en 38 mais ce n’était pas une bonne solution car il aurait été trop grand au niveau de la ceinture et surtout au niveau des cuisses. En regardant le patron de plus près et surtout en le comparant à Emile qui a une très jolie coupe, je me suis rendue compte que les côtés extérieurs du pantalon Jackie sont droits, sans courbure au niveau des hanches, alors qu’Emile est légèrement galbé. J’ai donc modifié Jackie en le galbant comme Emile depuis la ceinture jusqu’au haut des cuisses. Attention cela implique de modifier aussi la forme des poches de la même façon.

Une deuxième toile du bas m’a permis de valider ces modifications avec un gain de confort et une coupe plus flatteuse.

Pour la version finale, j’ai utilisé un crêpe de coton qui contient un peu d’élasthanne (Sacrés Coupons). Le confort est encore accru par le choix de ce tissu.

Attention, il y a une petite erreur sur le schéma au niveau de la première étape de préparation des mancherons, erreur signalée et clairement expliquée par Tiphaine et Sandra. A propos des mancherons, je ne suis pas convaincue par leur finition : les nombreuses marges de couture sont simplement poussées vers l’intérieur du vêtement et un petit ourlet finit le dessous de  bras qui a tendance à bailler un peu. J’ai bien pensé à les recouvrir d’un biais mais cela ajouterait encore des épaisseurs de tissu là où il y en a déjà beaucoup.

Pour conclure, j’ai passé beaucoup de temps sur Jackie, mais je sais que je vais la porter cet été. Je me sens bien et vraiment à l’aise dans cette version modifiée. Pour les photos, je la porte avec une ceinture en cuir. J’aime beaucoup ce tissu marine avec des cercles en partie effacés qui m’évoquent le disque lunaire avec ses mers et ses cratères …

_DSC0120

 

_DSC0156

 

_DSC0163

 

_DSC0124

 

_DSC0189

 

_DSC0168

 

_DSC0107

 

_DSC0148

 

_DSC0188

 

_DSC0159

 

_DSC0155

 

_DSC0175

Posté par marielle et cie à 21:16 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06/07/16

Couture expérimentale...

A l’annexe, c’est la semaine productive de l’année ! Il faut dire que tous les facteurs sont réunis pour une boulimie de couture :

- je suis en vacances

- Monsieur est en déplacement

- je n’aime pas le foot

- le temps est pourri

Que faire si ce n’est passer des heures en tête à tête avec ma machine à coudre ?

J’avais envie de coudre une robe ou une blouse avec une touche folklorique, très tendance en ce moment. J’ai bien pensé à une version de la blouse Areli (République du chiffon), mais avec quelques doutes cependant : une blouse sans manche pour un été qui s’annonce des plus courts...! J’aime bien faire la rabat-joie parfois…

Le déclic s’est produit en découvrant la très jolie Clover Dress chez Un chas. J’ai dans ma réserve quelques chutes de tissu Malhia Kent (achetées 1 ou 2 euros pièce, à bon entendeur…) que j’ai beaucoup contemplées tant ces tissés sont magnifiques, mais sans trop savoir qu’en faire. Agrémentées d'un galon, elles seraient parfaites pour un empiècement esprit folk. Pour la forme de la blouse, autant la dessiner moi-même. J’ai repris ma base polyvalente de haut et j’ai découpé le devant en un puzzle de quatre pièces : l’empiècement, ses deux côtés avec pince, et le bas avec une découpe arrondie sous la poitrine et légèrement froncé juste sous le plastron. Ensuite, l’étape de la toile m’a permis de valider les proportions. Pour la version finale, j’ai utilisé un crépon orange déniché l’an passé chez Sacrés Coupons, et un galon de la mercerie Saint-Pierre. J’ai préféré thermocoller l’empiècement pour protéger le tissage sur l’envers du tissu Malhia Kent. Les manches sont trois-quarts, cela va sans dire ! La découpe arrondie vers le bas, pas très visible sur les photos, se voit cependant mieux sur les profils. Et pour une fois, malgré mes réticences, je regarde l'objectif.

kent20 - Copie

 

folk10 - Copie

 

folk8 - Copie

 

folk11 - Copie

 

folk2 - Copie

 

folk6 - Copie

 

folk3 - Copie

 

folk4 - Copie

 

folk5 - Copie

 

folk7 - Copie

 

folk14

Posté par marielle et cie à 13:28 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11/05/16

Julia exotique

Dès la sortie de la nouvelle collection République du Chiffon mi-avril, j’ai passé commande pour la veste Julia. J’ai utilisé un jacquard de mon stock (Sacrés Coupons) acheté je crois sur un coup de tête, car une fois à la maison, je réalisais que le tissu manquait un peu de subtilité…  

La réalisation de la veste  s’est très bien passée jusqu’à l’étape de l’assemblage des empiècements et des enformes bas de veste. D’une part, il y avait une petite différence de hauteur des pièces devant et dos, mais surtout au moment de l’assemblage à la veste, les empiècements devant et enformes devant étaient trop courts. Comme il me restait très peu de tissu contrastant pour retailler de nouvelles pièces, j’avoue que j’étais bien embarrassée. J’y suis parvenue tant bien que mal et sans respecter le droit fil dans mes chutes. Voici mes modifications pour une veste en taille 36 :

- diminuer la hauteur des empiècements bas devant et des enformes bas devant afin qu’elle soit identique à celle des pièces dos correspondantes (0,5 cm à peu près)

- augmenter de 3 cm la longueur des empiècements bas devant et des enformes bas devant

Je n’ai peut-être pas compris le montage. Aussi si vous  avez réalisé cette version de la veste et que vous passez par ici, j’aimerais bien avoir un retour pour comprendre mon erreur. Comme le motif est très présent, j'ai évité les poches. Malgré mes doutes sur le tissu, j'aime bien ma Julia finalement ... à condition de l'associer à une tenue sobre.

ju4 - Copie

 

ju5 - Copie

 

ju7 - Copie

 

ju13 - Copie

 

ju2 - Copie

 

ju1 - Copie

 

ju12 - Copie

 

ju9 - Copie

 

ju6 - Copie

 

ju11 - Copie

 

ju8 - Copie

Posté par marielle et cie à 17:47 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07/02/16

Mon Raymond, il a tout bon !

Mon Raymond, il a tout bon

C'est d'la valeur authentique.

Pour franchir le Rubicon

On peut pas dire qu'il hésite!

Mon Raymond il est canon,

C'est de la bombe atomique

Quand il déboule, non de non

L'air en devient électrique.

L'air en devient électrique,

Oui!

ray4 - Copie

 

ray5 - Copie

 

ray1 - Copie

 

ray2 - Copie

 

ray8 - Copie

 

ray6 - Copie

 

ray3 - Copie

 

ray9 - Copie

 

ray12 - Copie

 

ray13 - Copie

 

ray17 - Copie

 

ray14 - Copie

 

ray15 - Copie

 

ray16 - Copie

 

ray18 - Copie

J’ai commandé le manteau Raymond  (République du Chiffon) avec la robe Madeleine dès la sortie de la collection. Et le Raymond qui a tout bon ne m’a pas déçue ! Un plaisir à coudre, sans véritable difficulté si ce n’est le nombre de pièces à découper et le choix de mon tissu… Je voulais des raccords parfaits, et comme j’ai souvent la poisse avec les raccords, j’ai coupé mes pièces au fur et à mesure des besoins afin de bien les vérifier, même si cela est un peu fastidieux. Je les ai tellement réussis qu’on ne voit plus trop les poches et les découpes du manteau…Finalement, le plus difficile a été la confection de la doublure avec un embu que j’ai eu du mal à résorber, et sa fixation au manteau qui demande la manipulation d’un vêtement encombrant et lourd.
Raymond est un peu loose, aussi il taille plutôt grand. Je crois que Raymond n’a pas de propriétaire attitré à la maison et qu’il fera le bonheur de toutes. Qu’il est fort ce Raymond !

Tissu tissé double face : Sacrés Coupons

Merci à Astrid (Melle Annexe 2) qui a gentiment posé pour les photos par une journée ensoleillée mais venteuse.              

Posté par marielle et cie à 17:23 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , ,