16/11/16

Madeleine est à la noce ...

Fin octobre a eu lieu en Bretagne le mariage de mon neveu. Pour l’occasion, c’est-à-dire le mariage de son cousin (vous l’aurez déduit par vous-même si vous êtes un « ancien » lecteur de ce blog), Marie-Gabrielle a cousu et brodé sa tenue. Elle a choisi la robe Madeleine  de République du Chiffon réalisée plusieurs fois à l’annexe. Pour le tissu, il s’agit d’une viscose (Sacrés Coupons à Montmartre ) très fluide et mouvante, d’une belle couleur jaune safran très lumineuse. Les photos ne sont hélas pas trop fidèles à cette nuance de jaune. 

On ne peut pas rêver mieux : Martine Biessy, la spécialiste de la broderie a eu la gentillesse de l’accueillir chez elle à l’occasion d’un week-end pour l’aider à mener à bien ce projet... Deux jours de broderie intense sous le soleil d'Aix-en-Provence ! Je trouve que ce minutieux travail donne à la robe un petit air haute couture.

Les motifs dessinés par  Marie-Gabrielle seront fournis avec le tout nouveau cours de Martine « Progressez en broderie » désormais disponible sur le site d’Artesane. Elle les a simplement agencés de manière différente afin de les adapter à l’encolure de la  robe Madeleine. Pour s'initier à la broderie, le précédent cours de Martine (Apprendre à broder avec Martine) est toujours accessible sur le site d’Artesane. Il a rencontré un très grand succès bien mérité. J’avoue que je suis admirative du travail qu’il y a derrière Artesane et qu’on n’imagine pas toujours : les vidéos sont « fabriquées » maison dans les locaux d’Artesane avec une équipe de tournage professionnelle. Artesane ne se contente pas d’être un intermédiaire qui diffuse ou adapte des cours existants, mais conçoit son projet du début à la fin, du choix de l’intervenant au sujet traité.

Voici quelques photos de la robe portée par Marie-Gabrielle (ex Melle Annexe 1...). Cela fait bien longtemps qu’on ne l’a pas vue par ici ! 

Bro-3

 

Bro-8

 

Bro-2

 

Bro-4

 

Bro-7

 

Bro-5

 

Bro-9

 

Bro-6

 

Bro-1

 

Bro-10

Posté par marielle et cie à 11:23 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


25/04/16

Quand Madeleine sert de cobaye...

Il s’est passé un quasi évènement à l’Annexe … Je viens de passer directement de la préhistoire à l’époque contemporaine avec l’achat d’une nouvelle machine à coudre. J’aimais beaucoup ma vieille Elna achetée il y a vingt-six ans,  mais les pannes récurrentes et coûteuses au final, m’ont ramenée à la raison, il fallait songer à lui trouver une remplaçante. C’est avec un petit serrement de cœur que j’ai abandonné ma vieille machine : avec trois petites filles à la maison, un nombre incalculable de robes,  bloomers, chemisiers, pantalons, pyjamas sont passés sous son pied de biche.  

Un des derniers samedi a été consacré au choix et à l’achat de ma nouvelle machine. La sagesse a parlé par la bouche de Mr Annexe : « il te faut une machine qui fasse trente ans de plus… ». Puis nous nous sommes regardés en réalisant subitement l’âge que nous aurons dans trente ans ( 81 en fait ... la couture et les photos ne seront plus vraiment d’actualité, je pense) et  nous avons éclaté de rire !

Je n’avais pas trop suivi l’évolution des modèles, ma nouvelle machine me laisse perplexe ! J’adore le bandeau de led qui s’allume avec un petit ronflement quand j’appuie sur le bouton marche arrêt. Il me fait penser à une calandre de voiture sur laquelle on aurait pratiqué du tuning … Ce n’est pas du meilleur goût mais ça en jette ! Quand je pense à la petite ampoule qui pendait misérablement sur mon ancienne machine, le support s’était cassé… Je n’ai pas à sortir le fil de la canette et je peux coudre sans jamais le voir, car bien entendu les fils sont automatiquement noués et coupés à la fin d’une couture. Les boutonnières se font en une seule étape, contre trois sur mon ancienne. Et tout se fait en douceur et dans le silence, à côté du vacarme et des vibrations de ma précédente machine… à tel point que régulièrement je vérifie qu’elle est bien en train de coudre.

Pour la prendre en main et apprendre à l’utiliser, j’ai cousu une deuxième robe Madeleine de République du chiffon en denim léger, fluide et au toucher très doux (Sacrés coupons). Les modifications sont les mêmes que pour la première. J’ai taillé la robe en 36, mais le buste et la jupe sont un peu allongés car je mesure quelques centimètres de plus que la taille prévue. J’ai aussi réduit l’ampleur de la jupe dos.

Et pour terminer ce message moins concis que mes posts habituels, je voudrais citer mes deux blogs préférés du moment. Vous les connaissez certainement déjà. Je vous rassure, je n’ai aucunement l’intention d’inaugurer une rubrique ‘’ Mes coups de cœur ‘’, mais j’attends depuis des mois une occasion pour le faire, et elle ne se présente jamais !

Vous voulez voir de la couture inédite, réfléchie et soignée, des tissus insolites au charme désuet et introuvables ailleurs, c’est chez Larcins magiques qu’il faut aller.

Vous voulez découvrir un blog empreint d’une fraîcheur et d’une spontanéité devenues rares sur la blogosphère et les réseaux (qu'en reste-t-il finalement de la blogosphère si on écarte les messages à visée publicitaire?), c’est Par Issy qu’il faut aller ! Un récent message présente une brochette incroyable de cabans pour hommes tous faits maison.

Maintenant, place aux photos :

denim1 - Copie

 

denim3 - Copie

 

denim14 - Copie

 

denim6 - Copie

 

denim4 - Copie

 

denim7 - Copie

 

denim12 - Copie

 

denim11 - Copie

 

denim15 - Copie

Posté par marielle et cie à 13:33 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01/12/15

Madeleine et les cocottes ...

 

J’ai toujours eu un petit faible pour la forme cache-cœur si féminine, aussi je n’ai pas résisté à  la robe Madeleine de la dernière collection République du chiffon, vraiment facile et agréable à coudre. J’ai cependant fait quelques modifications. Aucune hésitation pour le choix de la taille : les trois mensurations du  36 coïncident exactement avec les miennes. Mais cette fois,  j’ai bien pensé à allonger le buste compte tenu de mes récents déboires avec les robes marquées à la taille (les modèles sont prévus pour une stature de 1m65 et je mesure quelques cm de plus).  En fait, j’ai bien réparti les centimètres à ajouter entre le buste et la jupe. J’avoue qu’avec le cache-cœur je ne savais pas trop comment m’y prendre pour ajouter 3 cm au buste, mais j’ai pu demander directement conseil à Géraldine au salon csf. En fait aucune difficulté, car le haut étant légèrement froncé dans la ceinture (et donc non ajusté), il suffit de prolonger de 3 cm les lignes du patron. J’ai aussi un peu élargi le bas des manches pour des coutures anglaises afin de pouvoir retrousser les manches et mettre en valeur le tissu double face.

Une toile (je suis définitivement une convertie) m’a permis de tester ces modifications : le haut me convenait mais je trouvais la jupe beaucoup trop froncée pour une petite robe que je voulais toute simple. J’ai beaucoup réduit l’ampleur de la jupe dos sur ma version finale. Le tissu est une sorte de double gaze achetée au salon sur le stand Un chat sur un fil avec des cocottes toutes mignonnes. Recto, les cocottes sont écrues sur fond noir, verso elles sont noires sur fond écru et il aurait été dommage de ne pas les montrer ! Voici quelques photos que j'ai réalisées toute seule, aussi la mise au point sur les détails du tissu est parfois approximative.

a00 - Copie

 

a0 - Copie

 

a1 - Copie

 

a2 - Copie

 

a3 - Copie

 

a4 - Copie

 

a5 - Copie

 

a7 - Copie

 

a8 - Copie

 

a12 - Copie

 

Posté par marielle et cie à 15:20 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,