19/12/15

Dahlia en noir et blanc

Je tentais de mettre au point une blouse à col froufroutant, mais sans résultat vraiment convaincant, lorsque la blouse Dahlia  de la toute jeune marque Dessine-moi un patron  est passée sur mon écran. Cette découverte m'a stoppée dans mon élan créatif, j’ai commandé le patron... et c'est certainement préférable ainsi !

Pour le choix de la taille, je n’ai tenu compte que du tour de poitrine indiqué sur le tableau (un 36 pour ma part) et la blouse taille très bien. Sa coupe moderne avec le détail un tantinet désuet du col volanté me plaisent beaucoup. Le livret est très précis avec de nombreux schémas et photos. J’ai juste connu un petit moment de solitude pour le montage du col : je crois que je n’ai pas compris une indication dans l’étape de l’assemblage du volant avec les pieds de col dont on a déjà cousu ensemble les extrémités. Aussi j’ai fait selon ma méthode afin d’être conforme aux schémas suivants du livret. J'ai fermé le dos avec une bride et un bouton vieillot de la réserve.

Pour le tissu, j’ai volontairement choisi une viscose graphique noire et blanche, très fluide et agréable à porter commandée chez Cousette.

 

dal1 - Copie

 

dal17 - Copie

 

dal8 - Copie

 

 

dal4 - Copie

 

dal2 - Copie

 

dal6 - Copie

 

dal9 - Copie

 

 

dal11 - Copie

 

Posté par marielle et cie à 21:12 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,


01/12/15

Madeleine et les cocottes ...

 

J’ai toujours eu un petit faible pour la forme cache-cœur si féminine, aussi je n’ai pas résisté à  la robe Madeleine de la dernière collection République du chiffon, vraiment facile et agréable à coudre. J’ai cependant fait quelques modifications. Aucune hésitation pour le choix de la taille : les trois mensurations du  36 coïncident exactement avec les miennes. Mais cette fois,  j’ai bien pensé à allonger le buste compte tenu de mes récents déboires avec les robes marquées à la taille (les modèles sont prévus pour une stature de 1m65 et je mesure quelques cm de plus).  En fait, j’ai bien réparti les centimètres à ajouter entre le buste et la jupe. J’avoue qu’avec le cache-cœur je ne savais pas trop comment m’y prendre pour ajouter 3 cm au buste, mais j’ai pu demander directement conseil à Géraldine au salon csf. En fait aucune difficulté, car le haut étant légèrement froncé dans la ceinture (et donc non ajusté), il suffit de prolonger de 3 cm les lignes du patron. J’ai aussi un peu élargi le bas des manches pour des coutures anglaises afin de pouvoir retrousser les manches et mettre en valeur le tissu double face.

Une toile (je suis définitivement une convertie) m’a permis de tester ces modifications : le haut me convenait mais je trouvais la jupe beaucoup trop froncée pour une petite robe que je voulais toute simple. J’ai beaucoup réduit l’ampleur de la jupe dos sur ma version finale. Le tissu est une sorte de double gaze achetée au salon sur le stand Un chat sur un fil avec des cocottes toutes mignonnes. Recto, les cocottes sont écrues sur fond noir, verso elles sont noires sur fond écru et il aurait été dommage de ne pas les montrer ! Voici quelques photos que j'ai réalisées toute seule, aussi la mise au point sur les détails du tissu est parfois approximative.

a00 - Copie

 

a0 - Copie

 

a1 - Copie

 

a2 - Copie

 

a3 - Copie

 

a4 - Copie

 

a5 - Copie

 

a7 - Copie

 

a8 - Copie

 

a12 - Copie

 

Posté par marielle et cie à 15:20 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22/11/15

Montmartre belle et triste à la fois

Un véritable attrait pour le nouveau patron Montmartre de Aime comme Marie, et il se trouve que j’avais un réel besoin de veste. Aussi je me suis empressée de la coudre, mais j’avoue que je n’ai pas eu le coeur à publier ce message la semaine dernière.

Pour moi ce type de couture est une première, vu que les vestes ou manteaux  déjà présentés sur le blog avaient été cousus par Marie-Gabrielle. J’ai réalisé Montmartre en taille S qui est parfaite au niveau de la carrure, mais, attention, les manches manquent légèrement d’ampleur au niveau du coude si je dois porter un pull épais dessous. La seule modification est l’ajout de parementure au bas des manches afin d’éviter que le tissu de doublure ne ressorte.

Pour l’achat du lainage, inutile d’aller chercher loin : Gérard propose un choix intéressant et de belle qualité (Isabel Marant en l’occurrence) sur le marché d’Antony (jeudi matin et dimanche matin). De surcroît, mon envie de bordeaux est comblée (la couleur bordeaux, j’entends bien), et je trouve ce tissu très lumineux pour l’hiver malgré la présence tout aussi dominante de noir. Je crois que Montmartre est la veste que j'attendais : avec du style mais sans  difficulté particulière pour la réalisation.

MM8 - Copie

MM13 - Copie

MM1 - Copie

MM7 - Copie

MM2 - Copie

MM3 - Copie

MM12 - Copie

MM6 - Copie

MM5 - Copie

MM10 - Copie

MM9 - Copie

Posté par marielle et cie à 20:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

02/11/15

La jupe évasée

J’avais très envie d’une jupe un peu courte et évasée dans un tissu qui a de la tenue. Bref, le style de jupe qui donne une allure de champignon ! Le patron était tout trouvé :  la jupe Salomé  de Coralie Bijasson. Commandé au mois de mai, j’avais l’intention de réaliser la jupe en jacquard pour l’été. Mais faute de temps, c’est une version automnale (logique pour un champignon) dans un tissé assez épais (Eurotissus Villabé) que j’ai cousue.

Le montage est original : il n’y a pas de fermeture éclair car les poches servent de soufflet entre le devant et le dos. Mais pour cela la ceinture est aussi en deux parties : la ceinture dos vient s'attacher sur la ceinture devant par deux boutons sur les côtés. L’ampleur est donnée par des plis creux. J’ai suivi l’indication du tableau : la jupe taille bien, l’ampleur est parfaite à mon goût (ni trop, ni pas assez). J’ai dû cependant ajouter un bouton pression afin que les deux parties de la  ceinture restent bien en place : elles avaient tendance à pivoter et à laisser apparaître les poches. Un rayon de soleil en fin de journée et une douceur bienvenue après un mois d'octobre froid et maussade en région parisienne ont permis des photos en extérieur à l'arboretum. Il y en a beaucoup, mais j'ai eu du mal à choisir avec cette végétation et des couleurs d'automne magnifiées par une lumière de fin d'après-midi.

eva16_copy

 

eva11_copy

 

eva5_copy

 

eva100 - Copie 

 

eva15_copy

 

eva1 - Copie

 

eva12_copy

 

eva400 - Copie

 

eva300 - Copie

 

eva14_copy

 

eva200 - Copie

Posté par marielle et cie à 12:33 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

18/10/15

Viviane pour une inspiration virtuelle (bis)

Lookbook Automne Hiver  - Sézane.com:

J’ai eu un coup de cœur pour une deuxième robe toujours de la même collection en cours (après, promis, j'arrête !). Ce modèle très proche du précédent est de toute évidence construit sur la même base. J’ai pu ainsi utiliser à nouveau la toile mise au point à partir de la robe Viviane (message précédent) et y ajouter des poches italiennes passepoilées. Comme pour la robe précédente j'aime beaucoup le principe du pli qui cache les fronces. J’ai trouvé le tissu dont je rêvais chez Brin de Cousette (rue Richard Lenoir, Paris 11). La boutique ne propose pas pléthore de tissus (et c’est mieux ainsi), mais la sélection est vraiment bien vue et de qualité. Il s’agit d’un crêpe  de polyester de couleur aubergine avec des petites plumes orange. Habituellement, le polyester me fait fuir, mais là, le toucher n’avait rien de synthétique. Non seulement je n’ai pas fui mais je n’ai pas hésité une seconde à l’acheter pour ma robe. Le tissu légèrement épais a un très beau tombé. En contrepartie, sa fluidité le rend difficile à travailler : ce tissu est aussi insaisissable qu’un filet d’eau ! S’il m’inspire aujourd’hui une métaphore presque poétique, j’avoue que j'ai pas mal fulminé en le cousant… Un grand merci à Mme Coton avec qui j’ai acheté les fournitures pour cette robe, car sans ses conseils très judicieux sur le choix du fil et de l’aiguille (j'avoue que je ne m'étais même pas posée la question...), ma machine aurait fait de sérieux dégâts ! Nous avons enfin trouvé un peu de temps à la maison pour quelques photos que je vous livre : 

sez6 - Copie

 

sez2 - Copie

 

sez5 - Copie

 

sez11 - Copie

 

sez8 - Copie

 

sez1 - Copie

 

sez3 - Copie

 

sez4 - Copie

 

sez7 - Copie

 

sez9 - Copie 

Posté par marielle et cie à 14:17 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , ,


27/09/15

Viviane pour une inspiration virtuelle

J’aime bien flâner sur Pinterest au cours de petites pauses détente. En découvrant ce modèle d'une collection en cours, j’ai eu un gros coup de cœur et l'envie de réaliser une robe dans un style similaire :

Lookbook Automne Hiver  - Sézane.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un coupon de double gaze marine piquée de fils argentés (acheté l’an passé au salon chez Fleur de tissu) attendait dans la réserve : une couleur parfaite pour une robe dite de style « officier ». Ensuite il me fallait partir d’un patron de base. Le plus approchant dans ma collection était la robe Viviane (République du Chiffon).

J’ai réalisé la robe en deux étapes :

- modifier le patron du haut de la robe Viviane pour l’adapter parfaitement à mes mensurations et obtenir ainsi un patron basique quasiment sur-mesure adaptable à d’autres projets (j’en ai déjà un en tête). Une première toile m’a permis de valider mes modifications.

- modifier les proportions de Viviane afin de coller au style de la robe convoitée : encolure creusée, diminution de la hauteur du buste tout en prévoyant le surplus de tissu nécessaire pour le pli qui cache les fronces, dessiner des empiècements épaule devant pour les boutons, importante réduction de la largeur de la jupe afin d’obtenir juste ce qu'il faut de fronce.

J’ai testé ces transformations petit à petit sur une deuxième toile, sur laquelle j’ai beaucoup pratiqué le découd-vite ! Et j'ai réalisé à quel point un détail peut changer le style du vêtement (comme une jupe trop large qui casse la ligne de la robe).

En bonne frileuse, j’ai préféré garder des manches trois-quarts. Les boutons métalliques proviennent de la mercerie de Sceaux, ainsi qu'un incroyable biais en jersey utilisé pour la finition intérieure de l'encolure (particulièrement fin et souple, donc aucune marque, aucune grimace, l'encolure plaque bien contre la peau ! Une vraie découverte !)

off6 - Copie

 

off3 - Copie

 

off9 - Copie

 

off2 - Copie

 

off4 - Copie

 

off10 - Copie

 

off8 - Copie

Je n’ai pas l’habitude de faire des toiles. Je pensais que cela prenait beaucoup de temps. En fait, c’est complètement faux ! Il n’y a pas à surfiler, il faut coudre avec un point large rapide à défaire en cas de problème.  Bref, je découvre après des décennies de couture (le pire c’est que c’est vrai !) tout l’intérêt  d’une toile et la satisfaction de porter un vêtement cousu sur lequel il n’y a pas un petit quelque chose qui cloche (comme souvent).

De plus, cet essai m’a vraiment donné envie de m’éloigner de temps en temps des patrons existants pour une couture ... disons, plus expérimentale... J’ai quelques idées en tête, je vais peut-être avoir le courage de tenter de les réaliser. 

Posté par marielle et cie à 14:48 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , ,

14/09/15

Robe chemise A nana's ...

Encore une robe chemise ! Oui, mais cette fois il s’agit de la robe Le Croisic (La Droguerie) dans le coupon A nana’s fabric (Aime comme Marie) que je gardais depuis des mois et dans lequel je n’osais pas couper ! Malgré ses motifs tropicaux, le tissu dans le coloris réglisse passe très bien dans une ambiance automnale.

En ce qui concerne le patron, le tableau des mensurations pour le choix de la taille se limite à … une seule indication, le tour de taille !  J’ai pris un risque en ne faisant pas de toile, et en taillant directement dans le coupon le 36 qui m’était indiqué. Au niveau de la carrure, la robe est parfaite mais j’ai eu un petit problème précisément … au niveau de la taille !

J’ai oublié d’allonger le buste (comme je l’avais fait pour la Cami) et la taille de la robe se retrouve au niveau des côtes au-dessus de ma taille réelle  (comme cela m’était déjà arrivé pour une Sureau).

J’ai pu récupérer l’aisance non pas sur les marges de couture qui sont incluses  (et qui sont seulement de 0,75 cm), mais sur les pinces dos que j’ai diminuées à la base.

Pour faire écho aux ananas dorés, je n’ai pas résisté au passepoil doré autour du col et de la patte de boutonnage. Contrairement à la Cami, la robe est entièrement boutonnée sur le devant.

C’est le premier col que je réalise avec un tissu qui a un sens, et j'ai beaucoup hésité quant au sens des ananas sur le col. Finalement, j'ai privilégié la cohérence avec le sens du motif sur le pied de col et la patte de boutonnage intérieure qui est visible car entrouverte (je sens que je ne suis pas très claire ...). Je me suis peut-être trompée ... mais ce n'est pas choquant.

ananas1 - Copie

 

ananas3 - Copie

 

ananas4 - Copie

 

ananas9 - Copie

 

ananas7 - Copie

 

ananas8 - Copie

 

ananas10 - Copie

 

ananas6 - Copie

 

EDIT DU 18 SEPTEMBRE : je viens de découvrir que le patron de la robe Le Croisic est téléchargeable gratuitement sur le site Marie Claire Idées. Par contre, les explications de montage se trouvent dans le cahier d’explication du magazine n°108. 

 

Posté par marielle et cie à 14:58 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30/08/15

Double jeu avec Muscade

J'ai toujours aimé les jupes-shorts, et j'en ai cousu pas mal aux filles lorsqu'elles étaient petites. Aussi, quel plaisir de découvrir qu'il existe désormais une version adulte : la jupe-culotte Muscade de Christelle Beneytout en version courte ou longue.

Le modèle court est un short avec poches italiennes, mais grâce à un astucieux pli, le devant laisse penser qu'il s'agit d'une jupe. Le pli peut être retenu par un lien ou un bouton (ainsi, il n'y a pas de fermeture éclair). J'ai choisi la version courte avec bouton. Je l'ai réalisée pour moi  en 36 dans une superbe viscose fleurie achetée au salon au mois de novembre sur le stand  "Un chat sur un fil". Il s'agit d'une version citadine allongée de 3 cm,  que j'ai bien l'intention de porter avec des collants cet automne. Une deuxième Muscade est déjà en cours. Le modèle est agréable à coudre, les explications sont claires, il taille légèrement grand. Aussi si vous hésitez entre deux tailles, il vaut mieux choisir la plus petite me semble-t-il. J'ai thermocollé la ceinture, cela est indispensable pour cette viscose particulièrement fluide au joli tombé. 

Merci à melle Annexe 2 qui a posé pour les photos. Je regrette juste de ne pas avoir une photo de dos mais la batterie de mon appareil est tombée en panne juste au moment où je m'apprêtais à la faire ! Cependant, on voit bien qu'il s'agit d'un short sur les photos assises, et le rendu du dos est vraiment conforme au dessin technique du patron.

muscade1

 

muscade2

 

muscade4

 

muscade6

 

muscade5

 

muscade7

 

muscade9

 

Posté par marielle et cie à 18:12 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20/08/15

Mariage à l'Annexe ...

Je ne crois pas qu'il s'agisse d'une révélation, mais l'annexe vient de vivre un mariage ... Melle Annexe1 est devenue début juillet Madame B et nous l'appellerons désormais par son prénom Marie-Gabrielle.

 

ble1

 

ble4

 

ble5

 

ble6

crédit photos : Annie Gozard

Si je parle de cela sur le blog, c'est qu'il y a eu matière à couture bien entendu, mais aussi à illustration.

J’ai réalisé les tenues des enfants : un cortège composé de sept filles et deux garçons. Marie-Gabrielle a dessiné les faire-part, les menus, le plan de table et a réalisé toute la  décoration de la soirée avec son futur mari.

Avant d’entrer dans les détails techniques concernant la couture, voici quelques photos :

place2

 

place3

 

dos1

 

dos2

 

jo

 

entree

 

netb

 

netb2 

 

sol

crédit photos : Annie Gozard  

Annie Gozard est une photographe pleine de talent ! J'avoue avoir été très impressionnée par sa traque durant des heures, en toute discrétion et sans relâche, du détail insolite et du plan original. La visite de son site révèlera bien plus que mes mots son œil et sa sensibilité.

Pour les tenues des petites filles, vu que nous sommes dispersés aux quatre coins de la France, il me fallait un modèle non ajusté nécessitant très peu d'essayages.

En cherchant sur le net, j’ai découvert sur cette page, un haut complètement dans le style que nous souhaitions : de l’ampleur, des volants, de la légèreté. Sur la base d'un seul patron, à condition de déchiffrer un peu l'anglais (mais les schémas sont nombreux et clairs) et de convertir les inch, on peut obtenir dix modèles pour enfants. Le livre "Five and Ten design volume 1" est téléchargeable.

Pour compléter la tenue, il me fallait une base de jupe simple mais avec une taille ajustable grâce à un élastique à boutonnière. J’ai utilisé le modèle Lollipop de Papillon et Mandarine  sur lequel j’ai supprimé les poches.

J’ai réalisé une première toile en 6 ans pour une petite Clotilde de 6 ans ( elle en a 7 depuis ...) : tout était trop court ! J’ai dû ajouter 5 cm au top ainsi qu’à la jupe.

Quand on souhaite de la légèreté et un aspect vaporeux, je crois qu’un tissu s’impose : le plumetis et en particulier le plumetis France Duval Stalla d’une qualité et d’une douceur inégalables. Pour la couleur, nous avons choisi de panacher le blanc et le jaune banane. Pour la jupe, il s’agit de la popeline gris orageux FDS.

J'ai commencé à coudre les tenues cet hiver, en alternant avec de la couture pour moi-même afin que ce ne soit pas trop lassant de réaliser toujours la même chose (j'ai quand même froncé 27 m de tissu au final !) . Et puis je n'ai pas un rythme de couture effréné.

Pour les garçons, j'ai simplement confectionné des ceintures en popeline jaune banane FDS (un grand merci à Mme Larcins Magiques qui m'a bien aidée pour trouver un modèle). La maman a parfaitement coordonné leur tenue à celle des filles avec une chemise et un bermuda du commerce.

Voilà un petit compte-rendu de cette journée de juillet riche en émotions ! 

EDIT : la robe de la mariée n'a pas été cousue. C'est une robe Lambert Créations.

 

Posté par marielle et cie à 15:50 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07/04/15

Ceci n'est pas un "teaser"

A l'Annexe, ce n'est pas parce que je ne blogue plus que je ne couds plus !

the last

Même si je sais qu’il est de bon ton d’en faire (et c’est encore mieux si c’est sur IG …), ceci n’est pas un « teaser » !

Pas de malentendu : il n'y a pas de retour imminent prévu vers la blogosphère.

Le seul but de ce message est  de rassurer les lecteurs fidèles, dont certains se sont manifestés, et je les en remercie chaleureusement. Nous allons très bien !

Marielle

 

Posté par marielle et cie à 18:09 - Commentaires [29] - Permalien [#]