24/11/18

Ida, version robe

C’est sûr, le style victorien est toujours dans la tendance et je fais partie des couturières qui se laissent séduire par des froufrous autour d’un col. Aussi il m’était impossible de ne pas coudre le magnifique et délicat patron Ida issu d’une collaboration entre Ikatee et Petites Choses.

Ce patron, prévu pour femme et enfant, a surtout été décliné en blouse avec de très belles réalisations, mais comme je suis une inconditionnelle de l’association robe/collants épais (parfois en laine!) en hiver, j’ai tenté la version robe… J’avoue que j’avais quelques craintes au départ mais il m’était de toute façon possible de raccourcir en blouse si la robe ne m’allait pas. Et bien finalement, j’assume la version robe que j'aime aussi porter avec un gilet.

J’ai juste réalisé deux petites modifications :

- La robe a une forme trapèze, j’ai rogné sur les côtés pour une forme plus droite

- Une jolie goutte est prévue dans le dos, je l’ai remplacée par des brides et des boutons dorés. J’avoue avoir été influencée par un modèle avec un col similaire de la collection actuelle Des Petits Hauts…

Le livret de montage est extrêmement précis et propose de jolies finitions, notamment le montage en fourreau que j’ai découvert pour le plastron.

Ce qui est vraiment bien, c’est que plusieurs niveaux de finition sont prévus suivant son expérience en couture. Aussi même des débutantes peuvent s’atteler à Ida !

Le tissu à la fois sobre et lumineux, acheté sur un coup de cœur au marché d’Antony chez Gérard (dimanche matin) provient d’une collection antérieure de Cotélac.

_DSC7044

 

_DSC6849

 

_DSC6889

 

_DSC6897

 

_DSC6988

 

_DSC6919

 

_DSC6932

 

_DSC6941

 

_DSC7071

Posté par marielle et cie à 18:15 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


15/11/18

Une première avec Harper

Une première expérience pour moi avec la Maison Victor : le pantalon Harper (mars avril 2018)

Cela s’est fait grâce à la proposition d’une amie, Agnès (vous vous souvenez certainement d’elle et de sa magnifique veste en wax !) qui était que nous cousions ensemble le même patron. Sans son initiative, je n’aurais pas eu le courage de me lancer dans la confection d’un pantalon en ce moment.

Harper est un pantalon à la coupe flatteuse avec une taille haute, finie par des plis paperbag, qui allonge les jambes. J’appréhendais la pose de la braguette avec fermeture éclair, et contre toute attente, cette étape s’est très bien passée grâce aux schémas clairs. En revanche, j’ai trouvé le montage de la ceinture avec les plis un peu difficile en raison de toutes les épaisseurs du tissu. Peut-être serait-il plus esthétique pour la finition de cacher les marges de couture à ce niveau dans un biais, mais cela apporterait encore plus d’épaisseur… Nous avons eu aussi un petit problème avec une des ceintures devant (droite ou gauche, je ne sais plus) qui était trop courte de 3 - 4 cm environ. A part cela, je trouve le patron vraiment bien coupé et cette première expérience a été concluante. Il faut bien suivre les indications du tableau de mensuration: je pense que la Maison Victor taille grand car j’ai réalisé un 34, et je suis bien à l’aise.

J’ai utilisé un sergé marine acheté chez Sacrés Coupons à Montmartre. La version d’Agnès est plus hivernale dans un lainage à chevron.

Voici quelques photos difficiles à réaliser en raison du manque de lumière et du tissu uni. Il n'y aura pas de photos de dos et de détail cette fois car elles étaient toutes floues!

harp1

 

harp2

 

harp3

 

harp4

 

harp5

 

harp6

 

harp7

Posté par marielle et cie à 20:37 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07/11/18

Virevolte, troisième du nom

Cette robe devient obsessionnelle puisqu’il s’agit de ma troisième version! J’ai fait exactement les mêmes modifications que sur mon message précédent, mais cette fois j’ai ajouté un petit volant (de 11 cm de large avant couture) entre le buste et la jupe selon un montage tubulaire sur le haut de la robe déjà assemblé. Puis j'ai cousu la jupe au haut de la même façon. Cela n’a pas été très facile en raison des pointes de cette ligne en V. De plus, le crêpe utilisé étant légèrement transparent, j’ai dû doubler la jupe d’un fin voile de coton. Cette fois encore, la légèreté et la fluidité du tissu s’accordent avec l’ampleur de la robe. Et portée avec un gros gilet, elle n'est franchement pas mal non plus !

Patron virevolte de l'Atelier Scämmit

Tissu crêpe hirondelles The Sweet Mercerie

vire1

 

06112018-_DSC6405

 

vire4

 

vire5

 

vire6

 

vire8

 

vire9

 

vire10

 

vire11

 

Posté par marielle et cie à 09:37 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,