28/06/17

Alerte canicule

Avec les  températures des semaines précédentes en région parisienne, et partout ailleurs du reste, j’ai rêvé d’une robe légère, légère… Etonnamment, je n’en ai pas dans ma garde-robe car nos destinations de vacances sont bien plus souvent les pays nordiques que les plages ensoleillées.

Parmi toutes les sorties de patrons pour l’été, le top Imaia chez Slow Sunday Paris répondait aux critères de mon plan canicule. J’ai transformé la version B avec volant en robe, en l’allongeant tout en réduisant un peu la forme trapèze. Une belle viscose extrêmement fluide et légère, achetée au marché d’Antony (provenant de Cyrillus d’après Gérard) se prêtait bien à cette forme ample.

La coupe et les finitions d’Imaia sont parfaites : un pli creux dans le dos, des emmanchures doublées d’enformes thermocollées qui ne baillent pas et qui ont une échancrure idéale. Je préfère porter la robe avec une ceinture réalisée dans le même tissu (largeur finale 3,5 cm et la laize du tissu pour la longueur).

Allez, je vous montre ma tenue alerte canicule. Un grand merci à Armelle pour ses photos prises sur le vif.

can1

 

can2

 

can3

 

can4

 

can5

 

can6

 

can7

 

can8

 

can9

 

can10

 

can11

 

can12

 

Posté par marielle et cie à 15:43 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,


11/06/17

Pour changer des volants : les festons

Ce n’est pas que je sois lassée des volants mais pour changer un peu, cette fois, j’ai décidé de faire dans le feston. Il faut dire que la fabuleuse robe de Camille ( Des Idées Par Milliers! ) visible sur son IG, cousue pour un mariage, était très inspirante ! Je vais soigneusement éviter de mettre sa photo ici sous peine d’être totalement éclipsée ! Ce serait trop vexant…

Cette envie soudaine de feston a été l'occasion de coudre la robe Los Angeles du livre Apprendre à coudre ses robes et petits hauts de Charlotte Auzou : un modèle que je souhaitais réaliser depuis longtemps.

J’ai commencé par une toile rapide sans feston pour le choix de la taille. La robe taille parfaitement (36 pour un 36 habituel), j’ai juste ajouté quelques centimètres de longueur. Le tissu (qui provient de Dreyfus à Montmartre) est une toile de coton avec élasthanne pour plus de confort et moins de froissage, légèrement satinée, d’une couleur fruitée indéfinissable entre le rose et l’orange. Le tissu bien que fin pour une toile, est peut-être légèrement épais pour des festons… Je savais en l’achetant que cela allait compliquer la tâche. J’ai enfin trouvé le temps de faire quelques photos pour vous la montrer :

la1 

 

la2

 

la3

 

la4

 

la5

 

la6

 

la7

 

la8

 

la9

 

la10

 

la11

 

la12

 

Posté par marielle et cie à 17:09 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,