Encore un coup de cœur à la sortie d’un nouveau patron : la blouse Scarlett d’une toute jeune marque de patrons Le laboratoire familial. Cette première expérience avec la marque a été un peu compliquée. J’ai passé beaucoup de temps sur cette blouse qui a nécessité l’élaboration de deux toiles avant d’arriver à un résultat qui me convienne. Pour celles qui sont intéressées, j’explique mes modifications après les photos.

Le tissu est un mélange coton-lin France Duval-Stalla avec de très fines rayures irrégulières bleu ciel. Un tissu tout frais et délicat, parfait pour le style de la blouse, et très agréable à coudre et à porter !

sca1

 

sca2

 

sca3

 

sca4

 

sca5

 

sca6

 

sca7

 

sca8

 

sca9

 

sca10

 

sca11

 

sca12

 

sca13 

Mes modifications :

J’ai d’abord réalisé une toile en 36, dans laquelle je me sentais étriquée au niveau du dos. J’ai cru un instant que j’avais interverti les devants et dos des manches malgré les crans. En vérifiant, je me suis rendue compte que les manches sont symétriques (ce qui m’a un peu échaudée…) et les crans inutiles.

De plus l’encolure de ma toile était asymétrique, ce qui était loin d’être esthétique ! En fait, je n’avais pas complètement retourné le haut de la patte de boutonnage : elle est tellement étroite que je l’avais tronquée. En effet, le haut de la patte mesure 3 cm de large : si on retire le centimètre des coutures de chaque côté, il reste 1 cm de patte de boutonnage dans laquelle on doit broder une boutonnière  (dans six épaisseurs de tissu), autant dire dans des conditions extrêmes pour moi ! J’ai donc modifié le patron en élargissant le haut de la patte pour l’amener à 5 cm  puis j’ai rattrapé progressivement le patron original :

_DSC4291

Il faut bien penser à faire de même sur l’enforme. A ce propos, comme je trouvais les enformes un peu trop étroites, j’ai ajouté 1 cm sur le côté libre non cousu.

J’ai réalisé une deuxième toile en 38 avec ces modifications. Les problèmes de la symétrie de l’encolure et de la patte de boutonnage étaient réglés, mais je trouvais la blouse trop ample au niveau de la poitrine et du tronc avec des excès de tissu disgracieux. Les classiques pinces poitrine sont remplacées par un embu sur les devants que j’ai eu du mal à résorber (devants plus longs que les dos).  Aussi dans ma version finale du patron j’ai supprimé l’embu en réalisant des devants et dos de même longueur, et j’ai légèrement réduit la largeur des devants en éliminant le galbe.

Enfin, si vous utilisez un tissu avec endroit et envers différents (c’était le cas pour mes toiles), faites attention : il faut tailler les devants sur l’endroit et les enformes sur l’envers sinon vous aurez un problème de sens de tissu au moment d’assembler l’enforme à la blouse. Je vous conseille de réfléchir avant de couper le tissu car les devants ne sont pas symétriques.

Le patron est prévu pour une stature de 1,65 m. J’ai ajouté 2cm partout, je le fais toujours car je mesure 1,70 m.

J’ai cherché des réponses sur les photos du site (notamment la largeur de la patte de boutonnage) mais hélas on ne voit pas grand-chose ! Les détails ne sont pas visibles. Il y a une vidéo pour expliquer les étapes de montage mais elle n’aborde pas les points qui m’ont posé des problèmes.

Je crois que c’est la première fois que je fais autant de modifications sur un patron somme toute assez simple : j’ai une morphologie assez facile pour une couturière car habituellement je suis sur une seule taille des tableaux de mensuration. Cette fois, fort heureusement, mon sixième sens m’a conseillé de faire une toile !