20/10/16

En finir vite avec Hedwige

Chacune a son uniforme. Quand je n’ai pas trop le temps ou l’envie de réfléchir à ma tenue, j’enfile un slim, une chemise et un pull… Cela m’arrive assez souvent en fait, donc pour moi la chemise est une valeur sûre !

Hedwige (dernier PDF de République du Chiffon) m’a beaucoup plu avec son style « boyfriend ». Il faut dire que je viens de recevoir ma première commande passée chez Pretty Mercerie : un mélange viscose et lin agrémenté d’un motif très frais, moutarde et noir. L’association de ce tissu fin, fluide, très doux et de la coupe un peu ample de la chemise s’est aussitôt imposée. Et je ne regrette pas : le patron est parfait et le tissu un vrai plaisir à coudre !

Pour les photos, je porte Hedwige avec un pantalon Jacques (République du Chiffon) de couleur moutarde réalisé il y a un peu plus d’un an, beaucoup porté et non montré sur le blog.

Pour tout vous avouer, après avoir découvert dimanche dernier la nouvelle collection RDC, je me suis dépêchée de terminer la chemise, afin de m’atteler aux patrons que j’ai commandés : le manteau Ernest et la robe Ondine ! De si belles pièces, ça motive !

ahed1

 

ahed0

 

ahed2

 

ahed3

 

ahed4

 

ahed6

 

ahed7

 

ahed8

 

ahed9

 

ahed10

 

Posté par marielle et cie à 19:59 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08/10/16

Captivante peut-être ... fuyante sûrement !

Première réalisation d’un modèle de la marque MLM patrons avec la robe « La captivante » initiée par l’achat à Montmartre d’un coupon de viscose tachetée aux belles couleurs automnales. Je souhaitais me coudre une robe à porter ceinturée, ayant une coupe assez droite mais un peu cintrée cependant. Après quelques recherches sur le net, je commandais le patron de La captivante car il répondait au mieux à ces critères. Plusieurs versions sont proposées : blouse, robe, avec ou sans patte de boutonnage, avec ou sans empiècements dos/épaules. J’ai choisi la totale avec patte de boutonnage et empiècements bordés de passepoil.

Le modèle n’est pas difficile à réaliser d’autant plus que les explications sont claires et complètes, mais le choix d’un tissu fuyant et qui se déforme facilement a franchement compliqué l’affaire. Finalement, je crois que JE DETESTE LA VISCOSE !!! Et les épingles la détestent aussi, car à peine plantées, elles se font la malle…

Pour ce qui est du patron, j’ai bien suivi le tableau de mensuration et j’ai taillé un S. Mais la robe est bien trop grande en largeur, ainsi qu’au niveau des emmanchures et des manches. Un XS aurait largement suffi et cela m’a déçue. Il m’est impossible de la porter non ceinturée. Bon ce n’est pas très grave puisque c’était mon intention… Avec la fluidité du tissu, l’ampleur passe, mais avec un autre tissu, le résultat aurait pu être pire. Comme je trouvais que les poches ajoutaient encore de l’ampleur et se devinaient trop facilement sous le tissu en plus d’être trop basses, j’ai décidé de les découdre une fois la robe terminée.

Cette expérience avec la viscose m’a rendue d’humeur maussade… Il est vraiment difficile de couper et de coudre de façon précise un tissu aussi fuyant. Est-ce que je suis la seule à connaître ces déboires? J’aurais peut-être dû utiliser de l’amidon en bombe comme on peut le lire ici ou là. En tout cas, je suis preneuse de tout conseil !

mlm10

 

mlm2

 

mlm3

 

mlm4

 

mlm5

 

mlm6 

 

mlm7

 

mlm8

 

mlm9

 

mlm11

 

mlm12 

Posté par marielle et cie à 16:59 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,