30/08/16

Du style cow-girl à l’esprit victorien, il n’y a qu’un pas…

Je vous propose un avant-goût de l’automne avec cette chemise très inspirée des nouvelles collections automne hiver. Les sources d’inspiration sont nombreuses que ce soit dans les vitrines ou sur le net : non seulement le petit volant autour du cou n’est pas révolu, mais il s’affiche aussi autour des poignets !

Pour coudre une chemise à l’esprit victorien, j’ai utilisé le patron de Johanna la cow-girl (République du chiffon) dont je n’ai pas modifié le corps (réalisé sans empiècements devant) mais seulement le col et les poignets. Cependant, les modifications se sont avérées nettement moins faciles que prévu. J’ai dû faire plusieurs essais et découdre plusieurs fois avant de parvenir à de bonnes proportions qui donnent une impression de légèreté et de modernité : du victorien certes mais sans lourdeur ! Je pensais réaliser des volants en double épaisseur pour une belle finition, mais en constatant l’effet empesé qui en résultait, j’ai dû tout découdre pour un volant simple fini par un petit point bourdon. La jolie viscose Lili - Mini  Labo (Atelier Brunette) achetée l’an passé pour un projet qui n’a pas vu le jour, ne m’a pas facilité le travail. Je l’ai trouvée assez fuyante à coudre. En revanche, elle est très agréable à porter !

vi8

 

vi6

 

vi9

 

vi1

 

vi2

 

vi16

 

vi3

 

vi4

 

vi13

 

vi7

 

vi14

 

vi11

 

vi19

 

vi5

Merci à Astrid qui a posé pour les photos... et qui préfère porter le col déboutonné !

Posté par marielle et cie à 17:32 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


20/08/16

La veste d'Agnès

 C’est le retour des vacances… Après une petite pause estivale, je reviens sur le blog non pas pour vous montrer une couture personnelle, mais une réalisation d’Agnès. Agnès est une amie de Marie-Gabrielle, qui s’est remise à coudre assez récemment après avoir appris enfant auprès de sa grand-mère. Pourtant quand je vois ce qu’elle est capable de faire j’ai du mal à le croire !

Je vais d’abord laisser Agnès présenter son modèle :

‘’J'ai trouvé ce wax au marché d'Antony et j'ai rapidement fait le lien avec la veste Blanche de la Maison Victor (juillet août 2015). C'était ma première veste avec col tailleur et malgré le nombre de pièces tout s'est bien passé. J'ai volontairement "zappé" les poches passepoilées, cela va tout de suite beaucoup plus vite... Avec ce tissu pas question de se prendre la tête avec les raccords et puis vu la largeur du coupon de wax il n'y avait pas trop de rab ...
En ce moment je suis dans une période bleue et malgré le motif un peu fort, la veste est quasiment passe-partout avec un jean !
J'ai coupé la taille 36, optimiste que je suis. Je porte toujours ce genre de veste ouverte et j'aime bien avoir une coupe un peu ajustée ce qui est parfaitement respecté ici je trouve. La veste Blanche était pour moi le patron correspondant le plus à la coupe que j'aime, mais je dois avouer que le choix du tissu du magazine n'est pas très moderne....
Pas de modifications donc si ce n'est que j'ai finalement rajouté des poches plaquées. Un gros bouton bleu marine, une doublure en coton très fin et le tour était joué. La doublure tombe très bien mais il faut prendre soin de la fixer par l'intérieur à certains endroits, cela donne beaucoup plus de tenue (col, emmanchures...). Par contre le rentré de wax prévu au bas de la veste est un peu trop généreux, me semble-t-il. Maintenant que le patron est découpé, à moi les petites vestes qui habillent immédiatement même avec un jean et un top tout simple !"

Veste Blanche, la Maison Victor, numéro de juillet-août 2015

Wax et doublure Alain et Chantal au marché d'Antony le mardi. Bouton Bernard, mercier au marché d'Antony

Agnès est opticienne. Après une expérience de 10 ans comme responsable de boutique, elle a décidé d’ouvrir son propre magasin indépendant il y a quelques mois. Cet espace, aménagé avec beaucoup de goût, est à son image : coloré, gai, agréable, si bien qu’il a été un cadre parfait pour les photos. (J’aurais dû le montrer plus et notamment une superbe verrière). Le petit top blanc qu’elle porte est aussi cousu main.

agn2

 

agn3

 

agn8

 

agn11

 

agn5

 

agn9

 

agn7

 

agn10

 

agn4

 

agn6

 

agn1

Agnès est passionnée par son métier, cela se sent dès qu’on discute avec elle de ses expériences parfois très touchantes auprès de très jeunes enfants ou de personnes âgées, ou de son désir de dénicher de belles montures originales ou plus classiques, rétro, voire innovantes dans les matériaux utilisés. Voilà ce qu’elle en dit : « Je choisis mes montures auprès de créateurs de lunettes, indépendants comme moi. Parfois des maisons familiales du Jura ou des designers danois. Je n'hésite pas à aller visiter mes fournisseurs ce qui m'a emmenée jusqu'à Copenhague l'an dernier. » En effet, il faut savoir que le Jura est le berceau de la lunetterie française. 

Maintenant, je n’espère qu’une seule chose : que ce message la motive pour créer un blog ou un compte IG afin de nous faire profiter de ses réalisations et de ses expériences de couture !

L’Atelier aux Lunettes, 5  rue Jean Moulin à Antony (Tout près du marché. Tiens, tiens… C’est pratique pour les tissus !) 

Instagram L'atelier aux lunettes

Site  L'atelier aux lunettes  

Posté par marielle et cie à 13:32 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,