L'Annexe dilettante

14/07/18

Encore une robe...

Un rapide petit passage par ici pour vous montrer ma version de la robe Yolande de la dernière collection de République du Chiffon, une robe travaillée, avec un style marqué comme toujours chez RDC. Pas de rayures pour moi, même si j’aime vraiment beaucoup la version présentée sur le site ainsi que celle de Martine (la Martine qui brode beaucoup!). J’ai utilisé un tissu de ma réserve, un mélange coton-lin texturé, d’une couleur assez indéfinissable entre le gris, le bleu pâle et le vert d’eau suivant l’éclairage. J’ai rehaussé les empiècements d’un passepoil moutarde. Le tissu manque peut-être un peu de fluidité pour ce modèle. La ceinture mesure au final 3,5 cm de large sur 1,50m environ, mais hélas, elle est vrillée sur les photos et je ne m'en suis pas rendu compte en les réalisant.

Rien à dire sur ce patron abouti si ce n’est que j’ai allongé la jupe de 2 ou 3 cm, et malgré cela j’ai dû faire un ourlet minuscule de 0,5 cm à la machine afin que la robe ne paraisse pas trop courte. Donc si vous êtes un peu grande, prudence!

_DSC3565

 

_DSC3629

 

_DSC3562

 

_DSC3566

 

_DSC3570

 

_DSC3590

 

Posté par marielle et cie à 20:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02/07/18

Vichy Chérie

Pour les vacances, je vais avoir besoin d’une réserve de tenues légères, non encombrantes dans la valise, faciles à associer, vu que je n’aurai pas la possibilité de faire de lessives pendant quasiment trois semaines. Une considération bien prosaïque mais bien réelle cependant!

Aussi la petite robe joliment dénommée Vichy Chérie m’a tapé dans l’œil! Je l’ai découverte sur le compte IG d’Estelle Spch que vous avez certainement aperçu (si vous utilisez ce réseau) : un univers très soigné, plein de douceur où le rose domine, avec des interrogations pertinentes sur la provenance de nos vêtements. Estelle a récemment ouvert une boutique sur son site Some Place Called Home (d’où l’abréviation spch) avec quelques vêtements cousus par ses soins et des patrons pdf.

_DSC3228

La robe est simple à réaliser vu que le patron ne comporte que cinq pièces pour un résultat gratifiant. En revanche je n’ai pas suivi l’ordre d’assemblage du livret, illustré de nombreuses photos, et qui préconise de préparer entièrement le devant puis le dos de la robe avec coulisse à la taille et élastique, et ensuite de les assembler par les côtés juste à la fin.

J’ai préféré un montage plus naturel pour moi, en préparant d’abord entièrement le buste doublé (ce qui permet de cacher les couture de côté entre la doublure et le tissu). Ensuite j’ai fait un montage tubulaire du volant préalablement froncé et de la jupe (devant et dos déjà assemblés). Enfin j’ai réalisé la coulisse, puis à l’aide d’une épingle à nourrice j’ai glissé l’élastique dont j’ai pu régler la longueur directement sur moi. A ce propos, j’ai préféré laisser l’élastique assez lâche autour de ma taille (la chaleur de ces dernières journées y est certainement pour quelque chose !), j’ai même hésité à le supprimer car je trouve la robe non retenue mignonne aussi avec sa forme trapèze et ample.

J’ai coupé ma taille habituelle (36). Pour celles qui hésitent entre deux tailles, je conseillerais de choisir la plus grande car le buste est assez ajusté au niveau de la poitrine. Pour une fois que cela m’arrive, c’est flatteur! Par prudence (je le fais toujours), j’ai ajouté 3 cm de longueur aux jupes mais c’était complètement inutile, je les ai retirés à la fin.

Pour le tissu, j’ai utilisé un coupon de coton avec un tout petit vichy rouge, dans ma réserve depuis des lustres, ayant assez de tenue comme cela est conseillé. A noter : le vichy n’est pas obligatoire pour la robe Vichy Chérie !

vichy1

 

vichy2

 

vichy4

 

vichy5

 

vichy6

 

vichy7

 

vichy9

 

vichy10

 

vichy11

 

vichy12

 

vichy13

 

vichy15

 

vichy16

 

vichy17

 

vichy18

Posté par marielle et cie à 15:45 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26/06/18

Johanna et Rose pour un Balzac Paris like

Encore une inspiration Balzac Paris avec cette robe chemise qui fait partie des sorties du mois de mai et qui m’a beaucoup plu ! Un peu moins stricte que la robe chemise classique avec son col volanté, sa ceinture à coulisse et ses manches bouffantes :

 

 Pour ma décharge, j’achète peu de vêtements depuis que je couds, mais  Balzac Paris fait partie des marques qui me donnent encore du plaisir à porter quelque chose que je n’ai pas cousu !

J’ai une fois de plus utilisé le patron de la chemise Johanna de République du Chiffon déjà réinterprétée maintes fois car je la trouve bien coupée, ajustée et seyante. Mais tout autre patron de chemise peut convenir.

La chemise a été allongée de 45 cm. J’aurais peut-être dû l’allonger plus pour une jupe vraiment midi.

Pour le col, j’ai découpé un rectangle de 6 cm de large (ce qui donne une largeur finale une fois cousu de 4 cm) et de longueur 1,3 fois la longueur de l’encolure. J’ai froncé puis assemblé au pied de col en débordant sur celui-ci sur le côté droit au porté (celui des boutonnière) à l’instar de la robe Balzac.

La coulisse est un rectangle de 4 cm de large, ce qui donnera au final une coulisse entre 2 et 2.5 cm une fois appliquée sur la robe au niveau de la taille naturelle.

Pour les manches j’ai utilisé celles du chemisier Rose de République du Chiffon que j’ai allongées de 2 cm.

Quant au choix du tissu, le magnifique lin/coton de France Duval Stalla s’est imposé avec ses rayures assez larges pour un style léger et estival. Les rayures de ce type sont très présentes dans les collection de l'été ! J’ai beaucoup hésité pour la couleur. Il existe en bleu clair, rouge, jaune mais j’ai finalement choisi un bleu sombre presque gris. Et qui dit rayures dit raccords ! Et là j’avoue que je me suis vraiment appliquée pour la patte de boutonnage (d’ailleurs on ne la voit presque plus … ce n’est pas forcément un plus!), les épaules et la coulisse au niveau de la taille (un petit repli invisible m’a permis de rattraper le décalage sur le côté). Pour cela, je ne coupe pas les pièces en double sur le tissu mais l’une après l’autre en prenant bien mes repères par rapport aux rayures.

 Place aux photos :

balz1

 

balz2

 

balz3

 

balz4

 

balz5

 

balz6

 

balz7

 

balz8

 

balz9

 

balz10

 

balz11

 

balz12

 

balz13

 

 

Posté par marielle et cie à 16:31 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02/06/18

Virevolte poudrée

Une fois de plus, nous avons été vraiment gâtées par les créatrices indépendantes. Beaucoup de nouveaux patrons me plaisent et j’ai eu du mal à faire un choix pour mes commandes!

Mon premier coup de cœur de la saison a été pour le modèle Virevolte de l’Atelier Scämmit … même si les autres modèles de la marque me plaisent aussi beaucoup. J’ai encore plus aimé la version robe avec son ampleur au charme un tantinet enfantin. Le modèle est un plaisir à coudre, le patron est parfait, mais mon choix de tissu a vraiment compliqué l’affaire. Il s’agit d’un beau crêpe légèrement texturé, acheté chez Dreyfus à Montmartre, d’une couleur rose poudré, un peu lourd et très fluide. J’ai eu du mal à écraser les coutures au fer et à marquer les plis. La finition au biais de l’encolure ne convenait pas du tout au tissu. Malgré de minuscules points invisibles à la main pour le fixer, des petites grimaces disgracieuses se formaient. Après trois essais, j‘ai tout décousu et remplacé par des parementures. J’ai dû soigner particulièrement mes finitions à la main pour les ourlets, et les quelques points de fixation des parementures. Ce tissu a un très beau tombé mais il est vraiment exigeant au niveau de la couture et j’avoue qu’il m’a parfois bien agacée! Je n'ai utilisé qu'1,60 m pour un 36.

Ce choix de couleur n’était pas évident pour moi car je trouve que j’ai un peu passé l’âge de porter du rose. Mais cette nuance poudrée étant très présente dans les nouvelles collections des marques de prêt-à-porter que j’aime bien, j’ai eu envie de tenter (et mon teint mat m’aide à assumer!)

J’aime beaucoup cette robe, à tel point que je pense refaire une version blouse dans un joli coupon gaufré de ma réserve.

Voici quelques photos, à vous de juger !

 

vir1

 

vir2

 

vir3

 

vir4

 

 

vir5

 

vir6

 

vir7

 

vir8

 

vir9

 

vir10

 

vir11

 

vir12

 

vir13

 

vir14

 

Posté par marielle et cie à 18:41 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22/05/18

Nora et la désinvolte

Ce mois de mai, un peu en pointillé et enfin ensoleillé, m’a inspiré une tenue complète cousue main, estivale et  parfaite pour les vacances !

La jupe, nommée à juste titre la Désinvolte par sa créatrice Delphine et Morissette, est constituée de deux pans arrondis croisés et agrémentés de volants. Le patron est très simple (pas de pince au dos, ceinture en rectangle) mais je le trouve très seyant et dans l’air du temps. Pour accentuer encore le style vacances, j’ai utilisé un tissu de ma réserve à l’esprit tropical avec ses palmiers. A celles qui n’aiment pas les fronces, je préfère dire: ce modèle n’est pas pour vous! Le volant fait tout de même 4 m de long avant fronçage. Dans ce cas, je ne le réalise jamais en une seule fois. Mais je divise le volant en plusieurs parties égales que je fronce puis couds successivement sur un même nombre de parties égales du vêtement.

Pour le haut, j’ai eu beaucoup de mal à choisir parmi les pépites de ce livre !

_DSC2493

 

Son auteur est Caroline de Slow Sunday Paris et les modèles du livre Homewear sont à l’image de ses patrons: soignés, féminins et délicats. Les explications illustrées de photos pour la réalisation des vêtements sont très claires. Cela m’a permis de sortir des sentiers battus et de coudre pour la première fois un tee-shirt alors que je n'ai pas de surjeteuse: le modèle Nora avec son col plissé tout mignon sur le devant et son encolure dégagée qui laisse apercevoir un peu le dos. J’y suis parvenue sans difficulté, malgré mes réels doutes au départ, en suivant à la lettre les indications précises du livre pour une réalisation à la machine à coudre. Pour la première fois, j’ai utilisé le point stretch, l’aiguille double de ma machine et de la laminette. La belle couleur vert sombre, qui me plaît beaucoup, de la maille pailletée que j’ai utilisée est une signature de sa provenance : France Duval-Stalla.

Allez quelques photos en extérieur cette fois!

desi1

 

desi2

 

desi3

 

desi4

 

desi5

 

desi6

 

desi7

 

desi8

 

desi9

 

desi11

 

dsi10

 

 

 


13/05/18

Les petits hauts inspirants...

Dernières fraîcheurs de printemps … la petite veste que je viens de me coudre, inspirée de ce modèle de la nouvelle collection Des Petits Hauts sera parfaite !

Manteau nans multico - 57% coton , 13% acrylique, 26% polyester, 3% autres fibres, 1% polyester métallisé - doublure 100% coton - des petits hauts 2

Après quelques recherches sur le net, j’ai opté pour le patron Magnésium d’Ivanne Soufflet, très polyvalent car il se décline en veste ou manteau. La version veste avec col officier, poches passepoilées, disponible dans le pack, est tout à fait dans l’esprit du modèle qui m’a inspirée. Je l’ai simplement un peu allongée pour en retrouver les proportions. Je m’y attendais : la finition avec une doublure passepoilée est impeccable, le patron est très clair et précis, même si j’ai suivi la version dite courte du livret ! J’ai coupé ma taille habituelle (36), une bonne aisance est prévue pour porter un pull dessous. Je trouve la veste un peu ample au niveau des hanches par rapport à ce que je souhaitais. De toute évidence c’est un parti pris pour une veste courte et ample, je n’avais pas assez observé les nombreuses photos du site.

Pour le tissu, j’ai commandé chez Ma Petite Mercerie un jacquard assez exubérant même s’il n’est pas dans le thème tropical des Petits Hauts!  En plus d'être très joli, il est certifié oeko-tex.

magne1

 

magne2

 

magne3

 

magne4

 

magne5

 

magne6

 

magne7

 

magne8

 

magne9

 

magne10

 

magne11

Posté par marielle et cie à 11:36 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28/04/18

Parenthèse

Parenthèse salutaire dans le massif du Sancy.

Respirer, marcher, regarder, photographier...

Saint-Nectaire  -  Puy-de-Dôme

 

_DSC2089

 

 

 

_DSC2218

 

 

_DSC2205

 

 

_DSC2112

 

 

_DSC2116

 

 

_DSC2121

 

 

_DSC2132

 

 

_DSC2133

 

 

_DSC2134

 

 

Posté par marielle et cie à 15:38 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19/04/18

Betty ... version vitaminée

Betty est une robe que j’ai commencée à coudre à l’occasion d’une soirée très sympa organisée la semaine dernière par Les Coupons de Saint Pierre et Louis Antoinette en l’honneur de la sortie de leur collection printemps été, qui a lieu aujourd’hui même! Ce modèle qui en fait partie m’a tellement plu que je me suis empressée de le terminer.

Suivant le choix du tissu, Betty peut devenir la robe parfaite pour les occasions. Un jeu de deux plis partant de l’épaule pour rejoindre la hanche opposée lui donne beaucoup d’allure si on utilise un crêpe uni qui met en valeur le joli drapé.

Pour ma part, dans la riche sélection proposée par Les Coupons de Saint Pierre, je n’ai pas choisi le tissu le plus sobre! Mais la fin de cet hiver particulièrement gris et maussade m’a donné des envies de couleurs vives et vitaminées qui s’accordent avec mon teint mat, même si je n’ai pas trop l’habitude d’en porter, étant d’une nature plutôt discrète. Je craignais que ce tissu chargé camoufle les plis mais finalement ce n’est pas le cas, sa fluidité facilitant la formation d’un joli drapé.

Betty est facile à réaliser et très agréable à coudre pour un rendu assez sophistiqué, la seule difficulté étant la pose d’un zip invisible au dos. Je trouve la coupe très seyante et vraiment bien conçue: malgré les plis devant, un jeu de pinces dans le dos permet de marquer la taille et souligne la silhouette. Les manches sont assez ajustées et peuvent être finies par un revers.

Pour découvrir la nouvelle collection Louis Antoinette pleine de fraîcheur, inspirante et joliment nommée Muse c'est ici. Un top épaule dénudée (Elvire) et une jupe (Amanda), avec une belle ligne très féminine et sa ceinture nouée, accompagnent la robe Betty.

Voici quelques photos de ma version estivale pleine de peps! Elle me plaît vraiment beaucoup et confirme mon gros coup de coeur à la découverte du modèle!

betty1

 

betty2

 

betty3

 

betty4

 

betty5

 

betty6

 

_DSC1918

 

betty7

 

betty9

 

_DSC1842

 

_DSC1893

 

_DSC1889

 

 

Posté par marielle et cie à 17:28 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20/03/18

Robe de printemps ... ou pas

Une nouvelle expérience aujourd’hui avec un patron de la marque  britannique Trend Patterns qui développe des modèles assez pointus inspirés de la haute couture (un peu comme DP Studio en France). J’ai découvert ce créateur l’an passé par le biais de la robe TPC 11 aperçue sur Pinterest et qui m’avait beaucoup plu. J’aime le nœud devant, le drapé qu’il crée et le bas du dos dénudé. J’ai choisi la version pdf, une formule bien pratique pour un site à l’étranger. Bien entendu, le livret est en anglais, mais cela reste assez facilement compréhensible malgré les termes techniques. Certaines étapes du montage sont illustrées par des photos. Pour le choix de la taille, je me situe entre le XS (en bas) et le S (en haut) dans le tableau de mensuration. Par prudence, j’ai taillé un S tout en rabotant la jupe de 1 cm de chaque côté. Cependant, le patron prévoit une bonne aisance (ce qui est visible sur les photos du site) et un XS aurait suffi, je pense.

Autres modifications :

j’ai creusé partout l’encolure de 1 cm, je la trouvais trop près du cou du mannequin sur les photos du site

 j’ai remplacé le zip prévu au dos par des boutons. L’idée n’est pas de moi, mais de ma fille Marie–Gabrielle qui devrait bientôt montrer sa version sur son compte IG, car nous avons cousu nos robes TPC 11 de concert ! Un zip dans le dos lui paraissait à juste titre « un peu lourd » pour une robe estivale, et elle avait complètement raison ! Merci encore pour ce conseil éclairé ... et les autres. Dès que j’ai un doute sur une forme ou un tissu, je m’en remets à son avis que je trouve toujours juste !

Pour le tissu, j’ai utilisé un tencel sergé de couleur bleu denim gagné lors d'un petit concours chez The Sweet Mercerie, dont la fluidité et le tombé sont parfaits pour l’effet drapé de cette robe. De plus, il est très doux et agréable à coudre. J'ai repéré sur le site des nouveautés adorables pour les beaux jours.

Place aux photos, hélas complètement anachroniques, qui m’ont demandé une grande motivation vu l’ambiance hivernale de ces derniers jours ☂☂☃ ! Du coup, j'en ai mis beaucoup, histoire de ne pas avoir fait tous ces efforts pour rien !!

tpc6

 

tpc1

 

tpc2

 

tpc3

 

tpc4

 

tpc5

 

tpc7

 

tpc8

 

tpc9

 

tpc10

 

tpc11

 

tpc12

 

tpc13

 

tpc15

 

tpc17

 

 

tpc19

 

 

 

 

Posté par marielle et cie à 17:54 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05/03/18

La Crétoise

J’aurais aimé commencer ce message en écrivant quelque chose comme «  ça sent le printemps ! J’ai envie d’une petite veste ! ». Mais hélas aucunes prémices de douceur ne serviront de prétexte à mon envie, bien réelle elle !

Je gardais sous le coude un patron de petite veste nommée Héraklion, toute mignonne, déniché cet hiver par hasard à la Droguerie … une boutique remplie de trésors dans laquelle je ne manque pas d’entrer quand je passe dans le quartier des Halles. Le déclic s’est fait ensuite au salon l’Aiguille en Fête, le mois dernier, lorsque j’ai aperçu ce jacquard sur le stand Fleur de Tissu.

La veste n’est pas doublée mais les finitions restent très soignées grâce à une parementure entièrement gansée de biais. Deux poches passepoilées viennent agrémenter les devants. La forme est simple mais la coupe et la carrure sont parfaites. Le tableau de mensuration est remplacé par les mesures finales du vêtement. J’ai coupé ma taille habituelle. Le livret d’explication, bien que concis, reste très clair grâce à l’abondance de schémas explicites, notamment pour la pose des poches passepoilées.

J’ai cependant préféré revoir le tuto sur le site de République du Chiffon qui donne de bons conseils afin d’éviter de disgracieuses grimaces au coin des poches. Ma seule modification a été de raccourcir un peu la veste ce qui m’a contraint à réduire aussi un peu la hauteur du fond de poche.

Je pense vraiment que ce modèle peut être intéressant pour une couturière plutôt débutante, car il permet d’aborder en douceur sur une pièce pas trop grande les premières difficultés.

Place aux photos de la veste Héraklion la bien nommée, car en Crète on peut certainement la porter toute l'année. Je souhaitais vraiment faire des photos en extérieur cette fois pour un décor un peu moins monotone, mais la pluie incessante a eu raison de mes bonnes intentions !

veste1

 

veste2

 

veste3

 

veste4

 

veste5

 

veste6

 

veste7

 

veste8

 

veste9

 

veste10

 

veste11

 

veste12

 

veste13

 

veste14

 

Posté par marielle et cie à 13:20 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,