L'Annexe dilettante

09/05/17

Des petits volants, juste ce qu'il faut

Une blouse de mi-saison, avec des petits volants, juste ce qu'il faut, pour un mois de mai pas vraiment printanier : la blouse Colette de Delphine et Morissette. Je l’ai réalisée dans un crépon vichy acheté lors de la vente de tissus et mercerie organisée récemment à Paris par la très jolie marque Vanina Escoubet. Une marque que je trouve très inspirante pour une couturière ! Allez jeter un œil par ici … Les tissus, restes des collections antérieures, étaient magnifiques, de belle qualité, et à un prix beaucoup plus que doux (entre 5 et 10 euros le mètre !). J'ai ramené à la maison quelques pépites dans mon sac un peu lourd…

J’ai choisi le patron Colette, sans raison particulière, car j’aime tous les modèles chez Delphine et Morissette ! Je l’ai taillée en 38 (au lieu du 36 habituel) car je trouvais l’empiècement dos un peu étroit sur le papier. Finalement un 36 aurait peut-être suffi, mais l’ampleur de la blouse dans ce crépon fin n'est pas pour me déplaire ! J’ai rehaussé le motif vichy avec un passepoil moutarde. J’ai dû découdre et recouper l'empiècement dos car j'avais complètement raté le raccord des carreaux. En effet la blouse n’est pas froncée dans le dos comme sur le devant des épaules, mais il y a un pli creux , aussi le raccord est préférable. Je ne conseillerais pas cette blouse à un débutant (malgré le pas à pas en photos extrêmement précis sur le site de Delphine et Morissette) car elle comporte quand même quelques difficultés et demande un peu de temps et de minutie : poignets avec patte indéchirable, encolure en V avec biais…

Allez quelques photos de la blouse pour se donner une illusion de printemps, et je retourne enfiler un pantalon sombre, des chaussures fermées et un pull !

col1

 

col2

 

col3

 

col4

 

col5

 

col6

 

col7

 

col8

 

col9

 

col10

 

col11

 

col12

Posté par marielle et cie à 14:23 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17/04/17

Coudre et en découdre avec Scarlett

Encore un coup de cœur à la sortie d’un nouveau patron : la blouse Scarlett d’une toute jeune marque de patrons Le laboratoire familial. Cette première expérience avec la marque a été un peu compliquée. J’ai passé beaucoup de temps sur cette blouse qui a nécessité l’élaboration de deux toiles avant d’arriver à un résultat qui me convienne. Pour celles qui sont intéressées, j’explique mes modifications après les photos.

Le tissu est un mélange coton-lin France Duval-Stalla avec de très fines rayures irrégulières bleu ciel. Un tissu tout frais et délicat, parfait pour le style de la blouse, et très agréable à coudre et à porter !

sca1

 

sca2

 

sca3

 

sca4

 

sca5

 

sca6

 

sca7

 

sca8

 

sca9

 

sca10

 

sca11

 

sca12

 

sca13 

Mes modifications :

J’ai d’abord réalisé une toile en 36, dans laquelle je me sentais étriquée au niveau du dos. J’ai cru un instant que j’avais interverti les devants et dos des manches malgré les crans. En vérifiant, je me suis rendue compte que les manches sont symétriques (ce qui m’a un peu échaudée…) et les crans inutiles.

De plus l’encolure de ma toile était asymétrique, ce qui était loin d’être esthétique ! En fait, je n’avais pas complètement retourné le haut de la patte de boutonnage : elle est tellement étroite que je l’avais tronquée. En effet, le haut de la patte mesure 3 cm de large : si on retire le centimètre des coutures de chaque côté, il reste 1 cm de patte de boutonnage dans laquelle on doit broder une boutonnière  (dans six épaisseurs de tissu), autant dire dans des conditions extrêmes pour moi ! J’ai donc modifié le patron en élargissant le haut de la patte pour l’amener à 5 cm  puis j’ai rattrapé progressivement le patron original :

_DSC4291

Il faut bien penser à faire de même sur l’enforme. A ce propos, comme je trouvais les enformes un peu trop étroites, j’ai ajouté 1 cm sur le côté libre non cousu.

J’ai réalisé une deuxième toile en 38 avec ces modifications. Les problèmes de la symétrie de l’encolure et de la patte de boutonnage étaient réglés, mais je trouvais la blouse trop ample au niveau de la poitrine et du tronc avec des excès de tissu disgracieux. Les classiques pinces poitrine sont remplacées par un embu sur les devants que j’ai eu du mal à résorber (devants plus longs que les dos).  Aussi dans ma version finale du patron j’ai supprimé l’embu en réalisant des devants et dos de même longueur, et j’ai légèrement réduit la largeur des devants en éliminant le galbe.

Enfin, si vous utilisez un tissu avec endroit et envers différents (c’était le cas pour mes toiles), faites attention : il faut tailler les devants sur l’endroit et les enformes sur l’envers sinon vous aurez un problème de sens de tissu au moment d’assembler l’enforme à la blouse. Je vous conseille de réfléchir avant de couper le tissu car les devants ne sont pas symétriques.

Le patron est prévu pour une stature de 1,65 m. J’ai ajouté 2cm partout, je le fais toujours car je mesure 1,70 m.

J’ai cherché des réponses sur les photos du site (notamment la largeur de la patte de boutonnage) mais hélas on ne voit pas grand-chose ! Les détails ne sont pas visibles. Il y a une vidéo pour expliquer les étapes de montage mais elle n’aborde pas les points qui m’ont posé des problèmes.

Je crois que c’est la première fois que je fais autant de modifications sur un patron somme toute assez simple : j’ai une morphologie assez facile pour une couturière car habituellement je suis sur une seule taille des tableaux de mensuration. Cette fois, fort heureusement, mon sixième sens m’a conseillé de faire une toile !

Posté par marielle et cie à 14:57 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26/03/17

Renée en noir et or

J’ai enfin trouvé le temps de coudre ma robe Renée (République du Chiffon) ! Et comme nous sommes déjà quasiment en avril, j’en ai fait une version de mi-saison dans un tissu noir à pois dorés commandé sur le site Alice Boulay. Le tissu étant assez chargé, j'ai supprimé l’empiècement arrondi autour de l’encolure et le volant qui l’accompagne. Le devant se compose ainsi de trois pièces au lieu de quatre. Par contre, j’ai gardé le volant autour de la taille, il s’agit en fait du détail que j’aime par-dessus tout dans cette robe ! J’ai préféré des manches trois-quarts plus de saison, cousues avec des coutures anglaises afin de réaliser des revers. J’ai utilisé de très jolis boutons dorés identiques aux pois du tissu, mais hélas le temps de faire les photos je me suis rendue compte qu’ils s’ouvraient très facilement (il vaut mieux que cela arrive à la maison...). Mes boutonnières sont certainement trop grandes et je vais devoir changer les boutons bien à contrecœur  !

 

renee1

 

renee13

 

renee0

 

renee2

 

renee4

 

renee3

 

renee5

 

renee6

 

renee7

 

renee8

 

renee9

 

renee10

 

renee11

 

renee12

 

renee14

 

renee16

 

Posté par marielle et cie à 17:58 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26/02/17

Claude ou la révolution vestimentaire

Je ne porte quasiment que des tailles basses et des slims, alors coudre le pantalon Claude (République du Chiffon) a été un moyen de bousculer un peu mes habitudes vestimentaires. En fait, j’ai écouté Géraldine qui au cours de ma visite au salon CSF du mois de novembre dernier m’a conseillé de tenter cette forme de pantalon. Je lui fais confiance car j’aime beaucoup les photos de présentation des modèles sur son site avec toujours une harmonie réussie entre le vêtement et la personne qui le porte.

Claude est un pantalon taille haute, légèrement ample au niveau des cuisses, fuselé sur la jambe. Bref Claude est l’anti-slim…

J’ai utilisé un jacquard beige et noir déniché sur le stand Fleur de Tissus au salon l’Aiguille en Fête du mois de février dernier. Je n’ai pas eu de problème pour la réalisation, mis à part la pose de la fermeture invisible (une étape que je n’aime pas du tout…) que j’ai décousue en partie car un bec se formait obstinément en bas. A ce propos, la vidéo réalisée par Louis et Antoinette pour la robe Imagine en accès libre sur le site d’Artesane m’a bien servi ! Je me suis souvenue qu’un chapitre est consacré à la pose de la fermeture invisible et le conseil de Julien (un véritable virtuose de la machine à coudre, j’étais bluffée par sa rapidité !) qui consiste à coudre d’abord les bords du zip pour le maintenir en place avant de passer à la couture au plus près des dents m’a sauvée ! Claude taille parfaitement (un 36 pour du 36 du commerce).

Bon, et alors …. Et bien Claude me plaît, il me plaît même beaucoup, mais voilà, il faut que je m’habitue !

claude1

 

claude2

 

claude3

 

claude4

 

claude5

 

claude6

 

claude7

 

claude8

 

claude9

 

claude10

 

claude11

 

claude12 

Posté par marielle et cie à 17:26 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12/02/17

Flamenco et plumetis

Je ne compte plus mes coups de cœur chez Delphine et Morissette mais hélas il faut faire des choix ! Et mon choix s’est porté sur la blouse Flamenco, certainement en raison du volant toujours dans l’air du temps … Pour accentuer encore la fraîcheur et la légèreté du modèle, j’ai choisi un plumetis très vaporeux brodé de carreaux déniché chez Dreyfus à Montmartre. Contre toute attente, il n’est pas transparent et se coud très bien. Aussi, je suis retournée en acheter 2 m de plus ( il n’en restait quasiment plus …) En découpant la blouse dans ma taille habituelle, j’avoue avoir eu peur car le corps me semblait très étroit, et je craignais de ne pas rentrer dedans.  Je pense que cette impression est due à l’ampleur des manches au niveau de l’emmanchure car finalement la blouse taille très bien. Ce modèle peut être envisagé par un débutant, il suffit d’avoir un peu de patience pour répartir correctement les fronces et le résultat est gratifiant !

fla1

 

fla2

 

fla3

 

fla4

 

fla5

 

fla6

 

fla7

 

fla8

 

fla9

 

fla10

 

fla12

Posté par marielle et cie à 18:11 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05/02/17

Gérard version 2.0

Je pourrais commencer ce message comme le précédent : je suis une véritable girouette ! J’avais prévu de coudre le manteau Ernest (République du Chiffon), et pour différentes raisons, j’ai abandonné Ernest pour jeter mon dévolu sur le nouveau Gérard tout beau et tout fringant !

Deux Gérard dans l'ancienne version pdf sont déjà passés par l'annexe, cousus tous deux par Marie-Gabrielle (c'est ici et c'est ici). Cette fois, il s’agit du « Gérard 2.0 » version papier revue et corrigée. Des poches paysannes remplacent les poches plaquées, et trois longueurs de manteau et de manches sont proposées. J’ai réalisé la version la plus longue en taille S, que je peux facilement porter avec des robes.

Franchement je suis conquise par cette nouvelle version que j’ai trouvée aboutie, tout s’emboîte parfaitement. J’aime beaucoup la coupe et le rendu final du manteau qui correspond à ce que j’avais en tête : un manteau à la fois élégant et décontracté. Il ne faut pas avoir peur des difficultés car les trois points techniques sont clairement développés sur les précieux tutos du Journal République du Chiffon (poches paysannes, col tailleur, montage de la doublure). Ma seule modification est d’avoir supprimé la fausse poche poitrine.

Pour le tissu, j’ai utilisé un beau lainage chiné anthracite Isabel Marant de mon fournisseur habituel (marché d’Antony, jeudi et dimanche matin). Comme il était un peu mou, j’ai préféré suivre le livret et thermocoller les parties indiquées afin d’assurer la tenue nécessaire. La doublure toute douce et glissante (de la marque Paul & Joe) provient aussi du marché.

Je crois que ces quelques lignes trahissent mon enthousiasme  et le plaisir que j’ai à porter ce manteau. Place aux photos !

manteau-5

 

manteau-1

 

manteau-7

 

manteau-8

 

 

manteau-9

 

manteau-10

 

manteau-2

 

manteau-3

 

manteau-4

 

manteau-11

 

manteau-12

Posté par marielle et cie à 20:58 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,

14/01/17

Romantique Marjolaine

Je suis une véritable girouette ! Je m’apprêtais à coudre la robe Alysse. Puis en faisant mes courses au marché, j’ai déniché chez Gérard une très belle viscose fluide et nerveuse, qu’on pourrait presque prendre pour de la soie ! Et là, dans ce tissu idéal, j’ai aussitôt imaginé Marjolaine et sa double collerette taillée dans le biais. Il faut dire que la très jolie version de Julie (Jolies Bobines) était encore présente dans mon esprit.

En rentrant j’ai rangé mon patron d’Alysse (je le ressortirai plus tard) et j’ai appelé Marie-Gabrielle afin qu’elle me prête son patron de Marjolaine. Une urgence lui ai-je dit ! Cela m’arrive assez souvent en fait d’avoir des priorités imprévisibles en couture alors que je suis de nature plutôt stable.

Marjolaine est un plaisir à coudre et taille parfaitement (un 36 pour du 36). J’ai juste allongé le buste de 2 cm (les lignes d’allongement sont indiquées sur la planche), mais pas la jupe dont la longueur me paraissait à juste titre suffisante. J'ai placé les élastiques du poignet plus bas que l'emplacement prévu. Et j'ai supprimé les poches que de toute façon je n'aurais pas utilisées.

 Modèle : robe Marjolaine Slow Sunday Paris

Tissu de la marque Anne Fontaine, marché d’Antony, le jeudi et le dimanche matin

M1

 

M2

 

M3

 

M5

 

M6

 

M7

 

M8

 

M4

 

M9

 

M10

 

M11

 

M12

 

Posté par marielle et cie à 15:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

22/12/16

Moineau ou escargot....

Me voilà parée d’une chemise Aime comme Moineau de Aime comme Marie alors que j’ai plutôt le sentiment d’être un escargot en couture. Cependant à ma décharge, Aime comme Moineau présente toutes les difficultés d’une chemise : col, pied de col, poignets. La seule différence, qui fait toute l’originalité et le charme du modèle en plus de son petit col rond, est un boutonnage dans le dos. J’ai utilisé un coton sans fluidité mais dont j’aimais bien le petit motif discret (et le prix !) commandé sur le site de Wowo. J’ai coupé Moineau en S, et j’ai remplacé les pattes de boutonnage des manches par une fente indéchirable en raison du coton un peu rigide utilisé. Vous l’avez compris, si je couds une Moineau à nouveau (et j’en ai bien envie tellement elle me plaît) ce sera dans un tissu plus fluide.

moineau1

 

moineau2

 

moineau3

 

moineau4

 

moineau5

 

moineau6

 

moineau7

 

moineau8

 

moineau9

 

moineau10

 

moineau11

Chers lecteurs, ce message sera certainement le dernier de l'année, aussi je vous souhaite de bonnes fêtes !

Posté par marielle et cie à 18:13 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

04/12/16

Chez qui ?... Ah, oui ... chez Machine !

Encore une robe me direz-vous… Oui, mais j’aime beaucoup coudre des robes et encore plus les porter ! Cette fois, c’est la robe Clarisse de la toute jeune marque Chez Machine qui est passée sous mon pied-de-biche. Un gros coup de cœur à nouveau pour ce modèle lorsque les fondatrices de chez Machine ont dévoilé leur projet !

Le patron propose plusieurs variantes qui en font une robe toute saison : j’ai choisi la plus adaptée à l’automne/hiver avec encolure arrondie et manches longues. A ce propos, le patron propose des manches courtes avec une découpe superbe que je réserve pour le printemps ! Les explications sont claires et les planches très détaillées, les pièces étant dessinées avec ou sans marge de couture. Par contre, j’ai mal choisi la taille mais cela est entièrement de ma faute. Avec l’expérience, j’ai peut-être un peu trop d’assurance et si j’avais mieux lu le livret, j’aurais vu qu’en cas de doute il est conseillé de choisir la taille la plus grande pour ce modèle, ce que je confirme. J’ai taillé un 36 selon mon habitude et je trouve la carrure un peu juste. Pour la prochaine version, je découperai un 38 pour le haut.

J’ai utilisé un superbe tissu tissé (à la Malhia Kent) acheté l’an passé au salon CSF chez Fleur de tissu, et j’ai souligné la découpe arrondie de la jupe (un détail que j’aime vraiment beaucoup, avec les jolis plis creux) d'un passepoil façon toile de jean. Le tissu s’est avéré assez difficile à photographier...

clarisse-13

 

clarisse-8

 

clarisse-7

 

clarisse-14

 

clarisse-2

 

clarisse-6

 

clarisse-9

 

clarisse-3

 

clarisse-10

 

clarisse-1

 

clarisse-5

 

clarisse-11

 

 

clarisse-4

 

clarisse-12 

 

clarisse-15

 

Posté par marielle et cie à 18:43 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22/11/16

ça swingue en Twiggy..

Décidément, nos créatrices ont fait preuve de génie dans leur collection automne / hiver, et personnellement les coups de cœur sont nombreux ! Cette fois, c'est pour la robe Twiggy de Kit by Klo tellement mignonne et pétillante que je l’ai remarquée dès sa sortie ! J’ai utilisé un tissu de ma réserve acheté il y a un an ou deux à Montmartre au cours d’un déstockage chez  Moline. Non, les photos ne sont pas floues mais le motif écossais l’est ! Je n’allais quand même pas utiliser un tissu trop sage pour une robe avec un nom pareil. D’ailleurs, pour tout vous avouer, j’ai un peu peur que Twiggy ait un côté trop juvénile pour mon âge… Bon, il faut dire que j'ai choisi des boutons pailletés argentés pour le dos...

J'ai taillé un S pour mon 36 et le modèle tombe très bien. Comme modification, j’ai simplement réduit de 1 cm la largeur des petits volants aux manches. L’ordre d’assemblage des pièces indiqué dans le livret m’a un peu surprise, aussi j’ai préféré faire à ma façon, qui me paraît plus simple pour de jolies finitions. Avant de vous montrer les photos, je voudrais simplement dire que les rencontres et les échanges au cours du salon CSF vendredi soir m'ont vraiment fait un grand plaisir. Je fais ici un petit clin d'oeil à toutes les personnes croisées ! 

twi-2

 

twi-4

 

twi-14

 

twi-1

 

twi-7

 

twi-9

 

twi-13

 

twi-5

 

twi-8

 

twi-10

 

twi-15

 

twi-6

 

twi-11 

 

Posté par marielle et cie à 10:14 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,